Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Golfe-Juan
#11
(2020-05-29,08:07)miam a écrit : "Venu de l'île d'Elbe, il y débarqua"
Je repensais à cette IS hier... On est bien d'accord que la réponse complète (soit la réponse à la question : Que sont "il" et "y" ?) est "Napoléon à Golfe-Juan" et non pas Golfe-Juan seul.
En cela, l'IS marque plus un événement, le début des Cent-Jours, qu'un lieu.
Non ?

Suite à quelques recherches hier soir, j'ai d'abord constaté que lorsqu'on est à la stèle "Ici débarqua Napoléon en 1815", il suffit de se retourner pour découvrir une autre inscription  "Ici commence la route NAPOLEON". 
Donc ma foi, "Venu de l'île d'Elbe", on pourrait probablement accepter qu'il débarqua aussi sur la route NAPOLEON. 
La dénomination "touristique" : route Napoléon est récente (1932) mais qui n'en a jamais entendu parler. 
Mais apparemment, on attachait (avant déclassement de 2006) le KM 0 de cette route à Bourgoin
Or Bourgoin, Napoléon y est arrivé le 9 Mars 1815 au soir et y est présent la journée du 10 Mars 1815 (69eme jour de l'année 1815) jusqu'à 15h (*).
Ce qui est original c'est que 10 Mars 1815 + 100 jours = 18 Juin 1815 => bataille de Waterloo et qu'un cercle de 559 km depuis Bourgoin passe par le champ de la bataille.
Autre coïncidence, traçons cette fois le cercle de 559 km depuis le champ de bataille, nous repassons bien sur par Bourgoin Jallieu, mais aussi par le Mont Blanc (souvent pris en compte comme potentiel zénith).
On pourrait dire que depuis le champs de bataille de Waterloo, à un trait de flèche on atteint un commencement de la route Napoléon. Waterloo-Bourgoin (100 jours) ne respecte pas l'IS TDF de la flèche mais Waterloo-GF (100 jours une sorte de Cent-Jours du jeu ?) le respecte. Par contre, les madits sur LA laisse peu de place à ce genre de manipulations 

*: on dit souvent qu'il est à Lyon le 10 Mars, c'est vrai puisqu'il y dort le 10 au soir mais il n'y est arrivé qu'à 21h
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#12
Citation :@ Leuc:
La dénomination "touristique" : route Napoléon est récente (1932) mais qui n'en a jamais entendu parler. 

Mais apparemment, on attachait (avant déclassement de 2006) le KM 0 de cette route à Bourgoin.


L'ancienne "N 85" débutait à Bourgoin pour rejoindre Golfe Juan et parce-que Napoléon à son retour de l'ile d'Elbe en remontant sur Paris a suivi approximativement son itinéraire depuis Golfe Juan jusqu'à  Grenoble et Bourgoin, la N85 a pris le nom de: "Route Napoléon".
Tout cela pour dire que si la "N 85" débutait à Bourgoin, la "Route Napoléon" elle, débute bien à Golfe Juan.

Petite intervention (sans doute inutile) juste pour préciser que l'on peut dire que la "route Napoléon" c'est le sens du contresens de la "N 85"...

Cordialement,
Ockham.
Répondre
#13
(2022-03-25,17:59)ockham a écrit : Petite intervention (sans doute inutile) juste pour préciser que l'on peut dire que la "route Napoléon" c'est le sens du contresens de la "N 85"...
@Ockham : oui, tu as tout à fait raison. Et d'ailleurs avant hier soir, je n'avais pas réellement tilté sur l'écart temporel évident entre le trajet du vol de l'aigle de 1815, la "Route Impériale 85" et la bien plus récente (1931) route "touristique" : Route Napoléon
"Charlot Avricourtois !"
Répondre


Atteindre :