Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Apollon du Belvédère
#1
Les madits suggèrent assez nettement que le prêt de l'arc à Apollon est relativement symbolique :

Citation :QUESTION No 8 DU 1997-10-11
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ARC
POURQUOI PRETER UN ARC A APOLON? IL EN A DEJA UN NON?
--------------------------------------------------------------------------------
LICENCE POETIQUE ! AMITIES -- MAX

QUESTION No 19 DU 1998-01-29
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: FRIDOLIN ARC
QR ARC D'APOLLON LE 28 3 97.CONFIRMEZ V OUS AVOIR DIT QU'ON POSSEDE UN ARC ET QU 'IL DOIT ETRE PRETER A APOLLON? SI OUI ENTRONS NOUS EN POSSESSION DE CET ARC DANS UNE DES ENIGMES? FRIDOLIN SYLVANER. AMITIES.
--------------------------------------------------------------------------------
PUISQUE JE L'AI ECRIT, JE LE CONFIRME ! MAIS JE PREFERE NE PAS REPONDRE A LA 2EME QUESTION, CAR JE PENSE QUE MA RE- PONSE - QUELLE QU'ELLE SOIT - RISQUERAIT DE VOUS INDUIRE EN ERREUR. AMITIES -- MAX

QUESTION No 31 DU 2000-11-15
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ANNA3
APOLLON UTILISE L'ARC QUE JE LUI PRETE, TEL QU'IL EST ?
--------------------------------------------------------------------------------
OUI. AMITIES -- MAX

QUESTION No 18 DU 2001-08-07
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: LOGIQUE DE JEU - EOLE
CHER MAX, LA LOGIQUE VOUDRAIT-ELLE PAR E XEMPLE QUE POUR PRETER UN ARC IL EUT FAL LU QUE NOUS EN AYONS UN ? AMITIES - EOLE
--------------------------------------------------------------------------------
QUAND J'AI APPRIS LA MARSEILLAISE, ETANT GOSSE, JE N'AVAIS PAS D'ETENDARD SANGLAN T A LEVER. CA NE M'A PAS EMPECHE DE LA CHANTER, EOLE ! AMITIES -- MAX

On retrouve la licence poétique, il n'est pas réellement nécessaire d'avoir un arc pour le prêter à Apollon et il s'en sert tel quel, donc il s'agit bien de l'arme classique et non d'un arc au sens mathématique du terme ou de l'Arc de Triomphe, bien que l'allusion peut fonctionner.

Max Valentin pouvait écrire qu'Apollon bande son arc et tire la flèche, mais il a choisi de mettre en avant un Apollon sans arc, autrement dit Apollon du Belvédère :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Apollon_du...9d%C3%A8re

Attention je ne dis pas qu'Apollon est la statue, Apollon est bien le dieu qui nous vient en aide, mais c'est justement le but d'une licence poétique de pointer vers quelque chose de précis en utilisant une figure de style. Apollon du Belvédère est une statue qui a la particularité de représenter Apollon avec un carquois mais sans arc.

Apollon du Belvédère ce n'est pas n'importe quelle statue, « l'Apollon » est au contraire une pièce maîtresse que le Pape de l'époque avait fait installer à Rome, où il se trouve toujours actuellement. La statue était devenue très populaire en Europe à l'époque de François Ier, grâce à la circulation de copies, tirages en bronze et gravures.

Mais quel rapport avec le jeu ?

En fait Apollon du Belvédère en France est en relation avec 2 endroits précis et importants dans le jeu :

Fontainebleau

François Ier à son époque avait fait tirer un exemplaire en bronze pour le château de Fontainebleau :

[Image: 99-005625.jpg]

Paris

[Image: 352px-Apollo_of_the_Belvedere.jpg]

Citation :En 1797, l’Apollon est cédé par Pie VI aux Français, selon les termes du traité de Tolentino. Il est exposé au Musée central des arts de Paris dans une salle du rez-de-chaussée, où il occupe une niche créée spécialement pour lui. Le 16 brumaire an IX (7 novembre 1801), Napoléon Bonaparte vient inaugurer l'installation de la statue et place lui-même la plaque de bronze qui l'identifie : cette plaque, dont l'inscription avait été rédigée par l'antiquaire italien Ennio Quirino Visconti, est aujourd'hui conservée au musée Carnavalet (AI 53). L'Apollon est visible au Musée, rebaptisé Musée Napoléon en 1803, jusqu'en 1815, date à laquelle il est restitué au pape. Il est replacé dans la cour du Belvédère en 1816.

L'Apollon est cédé par le Pape aux français et en particulier à Napoléon qui est le signataire principal du traité de paix. Ce n'est pas innocent car Napoléon avait choisi l'aigle comme symbole, un symbole solaire, et Apollon est justement le dieu du Soleil et de la lumière. Et d'ailleurs la statue est exposée au Musée central des arts de Paris qui est rebaptisé Musée Napoléon pour l'occasion. Apollon du Belvédère est pour le moins le symbole de la puissance de Napoléon et aussi le symbole de sa chute puisqu'il est contraint de le restituer au Pape en 1815 / 1816.

Le Musée central des arts de Paris c'est tout simplement le Musée du Louvre, dans le premier arrondissement de Paris... l'origine de la SAQC.

Voilà pour moi la raison majeure à cette licence poétique, 2 lieux importants dans le jeu et même deux lieux sur un axe majeur du jeu (confirmation de la lumière, Vol de l'Aigle et encore un rôle crucial en 560).
Répondre
#2
C'est marrant car j'avais cet Apollon du Belvédère dans ma vielle piste, aussi via la license poétique, puisque qu'on passera aussi par Hugo.

Pas de rattachement à la SA4C de Paris à l'époque mais bien à François Ier si on passe malheureusement par Hernani. Cependant, ce passage m'a toujours intrigué dans le wiki : "La plaisanterie gagna Paris lorsque l'œuvre y fut transférée en 1798 lors des campagnes napoléoniennes" ??? je ne sais pas en revanche s'il parle de la statue ou d'autre chose...

Cet Apollon avait inspiré Durer qui l'a rattaché à l'Adam : https://www.metmuseum.org/art/collection/search/342605

Et d'Hernani on arrivait à François Ier avec la statue d'Adam dans un parc.

Le belvédère venait du Donon (lieu de conception d'Hugo), là où tombait ma flèche. F1A venait d'Apollon avec une piste Aube justifiant le FA et le TANPR ... Faudrait peut-être que je la ressorte en fait 😅. Mais je crois que les 3 sentinelles ne respectent pas vraiment les madits, car cette statue est bien à 8000 mesures de là mais les 2 autres sont plus proches de la NEF... (et puis tu verras le spot est ambitieux de jour 😂 car je sais que tu vas le trouver 😉).

Sinon dans la perspective Etain - Petit Paris - SA4C = Nombril du monde => déplacement de la statue sous Napoléon à Paris (c'est ambigu faudrait vérifié ce point...) c'est très intéressant aussi car on est dans un concept ne se basant pas sur les évidences mais sur les subtilités des Lumières/Ombres pour finalement remettre l'évidence en Lumière : Paris. Surtout, on resterait avec les entités en clair du jeu : Napoléon et Apollon.👍

Après, on pourrait aussi considérer Paris comme l'évidence directe... et ça, c'est bien à cause de ce foutu bon sens du contresens et inversement. Un truc à rupture d'anévrisme de chouetteur... En tout cas, les licences poétiques que j'appelle personnellement "liens symboliques" sont ici très bien respectés et en font une piste qu'il faut sérieusement considérer comme alternative sérieuse car le centre Parisien concentre quand même pas mal d'alignement symétrique quelque soit les pistes. D'ailleurs, c'est assez étonnant de voir les mêmes alignement parallèles se répéter entre les pistes :

Roncevaux-Joyeuse // à FA et GB
Ortho à Agen est Ortho à l'ortho de GEC donc // à Roncevaux-Rocamadour

Et ces 3 pistes Aube/Etain/Epée mènent toutes à une symétrie Parisienne (Gros pavé Paris) indirectement. Bien-sûr, ce constat se base sur la considération suivante : Roncevaux/Bourges/Cherbourg/GJ sont les points de constructions de la chasse de la chouette.

Dans cette recherche de symétrie, il ne faut pas longtemps pour constater que Bourges peut-être l'omphalos de construction du jeu mais que le vrai se cacherait peut-être bien mis en Lumière sous l'évidence même : Paris.

Je n'ai personnellement pas Fontainebleau dans mes pistes possibles mais ça donne envie de s'y intéressé en tout cas 😉.
Répondre
#3
Merci pour ta réponse Crazyarno 034

En fait Apollon du Belvédère est ressorti d'un tiroir à la suite d'une simple réflexion : pourquoi faut-il prêter un arc à Apollon ? Apollon est un dieu, il est parfait, il ne lui manque rien et il fait ce qu'il veut. Pour attirer notre attention sur le fait qu'on a un arc ? Peut-être mais il y a mille et une façons de mettre cet élément en valeur sans pour autant mettre en scène un Apollon avec une flèche mais sans arc. Pour moi le point important n'est pas l'arc de notre côté (c'est secondaire) mais bien Apollon sans arc. Et puis Apollon sans arc c'est un peu un aigle sans bec (alérion), le parallélisme déjà évident entre Napoléon et Apollon se poursuit.

Je ne savais pas que Napoléon avait réussi à chiper la statue originale au Pape, ce n'est pas rien et surtout à une période qui matche celle de la 420. Un musée consacré à Apollon (en tout cas une section complète du bâtiment) et qui s'est appelé Musée Napoléon pendant un certain temps, encore une fois le parallélisme.

Apollon, Napoléon et la lumière sont des thèmes forts dans la 420, il est naturel de les développer dans cette énigme 078 030
Répondre
#4
Il peut être intéressant de s'intéresser au texte figurant sur la plaque de bronze :
https://www.parismuseescollections.paris...e-au-musee

Citation :LA STATUE D'APOLLON QUI S'ELEVE SUR CE PIEDESTAL, / TROUVEE A ANTIUM SUR LA FIN DU XV.E SIECLE, / PLACEE PAR JULES II AU VATICAN AU COMMENCEMENT DU XVI.E, / CONQUISE L'AN V. DE LA REPUBLIQUE PAR L'ARMEE D'ITALIE / SOUS LES ORDRES DU GENERAL BONAPARTE, / A ETE FIXEE ICI LE 21 GERMINAL AN VIII / PREMIERE ANNEE DE SON CONSULAT

Napoléon avait placé lui-même cette plaque de bronze en venant inaugurer l'installation de la statue, il était plutôt content de son coup visiblement ^^
Répondre
#5
(2020-05-21,17:25)zarquos a écrit :
Citation :LA STATUE D'APOLLON QUI S'ELEVE SUR CE PIEDESTAL, / TROUVEE A ANTIUM SUR LA FIN DU XV.E SIECLE, / PLACEE PAR JULES II AU VATICAN AU COMMENCEMENT DU XVI.E, / CONQUISE L'AN V. DE LA REPUBLIQUE PAR L'ARMEE D'ITALIE / SOUS LES ORDRES DU GENERAL BONAPARTE, / A ETE FIXEE ICI LE 21 GERMINAL AN VIII / PREMIERE ANNEE DE SON CONSULAT

Napoléon avait placé lui-même cette plaque de bronze en venant inaugurer l'installation de la statue, il était plutôt content de son coup visiblement ^^

Oui effectivement un très joli coup  034, c'est fait en personne quand même...

Moi j'étais parti sur la piste du Roi soleil aussi avec "La Galerie d'Apollon" au Louvre : Wiki / Louvre

C'est vrai qu'on est très tenté dans cette 420 de rattacher Napoléon et ce N noir à enlever pour faire Apoléon et jouer sur les L et les plumes.
Alors que Napoléon a tout simplement fait une "grosse carotte" au Pape 😂😂😂. C'est vraiment pas rien... et il lui a volé l'Apollon sans arc.

Sinon avec la piste ALMISEFORU : On avait PLUMES => PARISE et FIBULE => OMBRS d'où la piste à la Fibule si on plaçait le E à sa place soit PARIS et OMBRES : Lumière/Ténèbres ? On respecte en plus l'accord en nombre des entités : Une lumière pour des ténèbres, Un Paris pour des Ombres.

Piste fibule au Louvre : Fibule à arc serpentantFibule à 2 spirales et Fibule Boétienne

Mais je peux confirmer, que cette statue est la seule que j'ai vu d'Apollon sans son ARC ni instrument de musique (je parle de mon parcours dans la chouette pas la seule au monde). Les autres que souvent j'aimais à prendre pour sentinelles ont toutes quelques choses en main. Ce serait peut-être là la clef en main : son absence par contresens ??? (Bien que la statue avait à l'origine l'arc => Valide aussi le sens direct)
Répondre
#6
(2020-05-21,09:36)zarquos a écrit : ...Max Valentin pouvait écrire qu'Apollon bande son arc et tire la flèche, mais il a choisi de mettre en avant un Apollon sans arc, autrement dit Apollon du Belvédère 
Attention je ne dis pas qu'Apollon est la statue, Apollon est bien le dieu qui nous vient en aide, mais c'est justement le but d'une licence poétique de pointer vers quelque chose de précis en utilisant une figure de style. Apollon du Belvédère est une statue qui a la particularité de représenter Apollon avec un carquois mais sans arc...

@zarquos : Il me semble que tu as raison quand tu soulignes le fait que "prete un arc à Apollon" renvoie à "l'Apollon du Belvédère". 
D'après cette source, ce n'est d'ailleurs pas le nom de cette statue (qui n'avait pas de mains quand elle a été retrouvée). 
Son vrai nom serait "Apollon Pythien" et, pour moi, c'est surtout cela l'indication : Avec cette statue on sait ce qu'Apollon a visé (symboliquement).
Répondre
#7
L'expression des cent-jours initiallement fait référence a la fuite de Louis XVIII, dans la nuit du 19 au 20 mars. Hors dans la nuit du 19 au 20 mars, Napoléon se trouve a fontainebleau, ou demarre pour moi la piste de l'apollon du Belvedere. Elle peut passer par le Louvre.

En considérant tous les éléments(je ne vais pas les lister) qui convergent, il me semble improbable que l'auteur n'ait pas envisagé l'apollon du Belvédere. Cela ne veut pas dire que ce soit la bonne réponse, ni cela explique comment l'utiliser.
Mais en comparant avec Golfe-juan, cela devrait faire réfléchir.
Répondre


Atteindre :