Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La cible d'Apollon
#11
Place toi du point de vue du chercheur qui possède la route de Dabo en 500 :
- En 420, il va être influencé par son résultat en 500 et se satisfaire de Dabo en 420

Le chercheur qui possède le Petit Paris (via GEC) en 500 :
- En 420, on va pas lui faire à l'envers, il sait que Dabo est une fausse piste
De son point de vue, le point d'intersection des 559 km avec GEC valide Saint-Nicolas de Port.

S'il trouve ça trop facile (car c'est le même piège que l'auteur a tendu pour Dabo) et qu'il ne se contente pas d'une énigme qui se réduirait à une intersection - intersection obligée si les 559 km ne sont pas remis en cause - , il s'acharne et trouve Châtel qui rentre en résonance immédiate avec Jouy-le-Châtel.

Dans cette approche, l'auteur ne se contente pas de la fausse piste Dabo mais anticipe la compréhension de la fausse piste en proposant une alternative à tous les étages. On peut penser que l'auteur considérait que Dabo était une fausse piste de premier niveau qui ne ferait pas long feu. Si Dabo était la seule fausse piste, il suffirait de l'écarter pour accéder aux véritables solutions. En gros, si, en face d'une énigme, un choix évident s'impose sans alternative apparente, on est en droit de fortement se méfier !

Amicalement,
Marvinclay
Répondre
#12
Pour Luneville et les 3km qui te derangent Zarquos, nous avons une autre lumiere, dissimulée par la lune, située en banlieue de Luneville a cet epoque. Je ne sais pas si c est du bon côté...
Il s agit de Pluton, qui resonne plutot bien avec les planetes, Hades et la piste Proserpine...

C est Apollon qui revele a la mere de Proserpine qu elle est retenue prisonniere par Pluton.
Répondre
#13
Salut,

Je voix que je tombe sur un forum assez vivant. Au départ je n'avais vu que l'autre facette du site explicatif des différentes enigmes.
On aura peut-être l'opportunité de discuté un peu plus tard Smile
Bonne soirée
Répondre
#14
"AAAaaaaaaarrrrrgggg !!!" 092

Ils t'ont donc libéré ?! 107 126
"And Now for Something Completely Different"
Répondre
#15
On va le maquer à Lapin blanc   Confused
Répondre
#16
Pour revenir le sujet de ce fil: Voici une lecture des madits sur ma proposition d'une cible composée du blason de SNdP posé "virtuellement au sol à l'altitude moyenne de 247m:

Citation :QUESTION No 29 DU 1996-09-17
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: PRECISION
LA PRECISION DE L'IMPACTE DE LA FLECHE D'APOLLON EST-ELLE DE L'ORDRE DE CELLE D'UN ARBRE DANS UN CHAMP [UN CHAMP D'UNE TAILLE DE VILLE] ? CECI N'EST QU'UN EX. AMITIE, FRANCK
--------------------------------------------------------------------------------
JE NE COMPRENDS PAS BIEN CE QUE VOUS ENTENDEZ PAR "UN CHAMP DE LA TAILLE D'UNE VILLE, FRANCK. J'AI PRECISE QUE LA ZONE AVAIT LA TAILLE D'UNE VILLE MOYENNE, MAIS L'IMPACT DE CETTE FLECHE N'A PAS CETTE TAILLE. AMITIES -- MAX

La zone Saint Nicolas de Port a la taille d'une ville moyenne l'impact de la fleche n'a pas cette taille
Citation :QUESTION No 19 DU 1996-09-06
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: PRECISION
L'IMPACT DE LA FLECHE D'APOLLON EST-IL AUSSI PRECIS QUE SON POINT DE DEPART? AMITIE, FRANCK
--------------------------------------------------------------------------------
OUI. AMITIES -- MAX

Même niveau de précision que le lieu de départ, or le lieu de départ en altitude c'est au niveau de la mer (0), l'altitude de l'impact a une bonne précision (247m)
Le point de départ se situe lors de l'identification du symbole du débarquement de Napoleon; le blason de Saint-Nicolas de port est moins tangible mais tout aussi précis (en terme d'information pour les identifier)
Citation :QUESTION No 36 DU 1998-08-12
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ALBAR 420 FLECHE
CHER MAX L'ENDROIT OU S'ABAT LA FLECHE A UNE IMPORTANCE MAIS EST CE LE LIEU OU LENDROIT DANS CE LIEU QUI L'EST?PAR EXEM PLE SUPPOSONS QUE LA FLCHE TOMBE SUR UN NID DANS UN ARBRE DE LA FORET X ,EST CE X,L'ARBRE OU LE NID QUI IMPORTE? AMITIE
--------------------------------------------------------------------------------
A CETTE ECHELLE-LA, UNE TELLE PRECISION N'AURAIT PAS LIEU D'ETRE. MAIS JE NE PEUX PAS DONNER DE REPONSE PLUS PRECISE SUR CE SUJET, DESOLE. AMITIES -- MAX

QUESTION No 22 DU 1997-10-16
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ADELINE FLECHE
BONJOUR MAX APRES AVOIR LOCALISE LE LIEU OU SE TROUV E LA FLECHE D APOLLON, EN VERITE...DOIT ON SE LIVRER A UNE LOCALISATION PLUS PRE CISE MERCI AMITIES -- ADELINE
--------------------------------------------------------------------------------
DANS CETTE ENIME - ET SUR CE PLAN PARTIC ULIER - NON. AMITIES -- MAX

Avec une cible blason, ca ne se joue effectivement pas dans le même plan, la même échelle
Enfin sur les madits (je n'en cite qu'un mais tout est dans la page 1 du fil) :
Citation :QUESTION No 3 DU 1996-10-21
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ANAIS
MAX,LA CIBLE D APOLLON SE DECOUVRE EN 42 0?MERCI MAX
--------------------------------------------------------------------------------
JE NE PEUX PAS VOUS DIRE SI ELLE SE DE- COUVRE POUR LA PREMIERE FOIS EN 420. MAIS ELLE SE DECOUVRE BIEN DANS CETTE ENIGME, OUI... AMITIES -- MAX
Avec une cible blason, les réponses de Max se comprennent assez facilement : en effet en 470, la fleche qui vise le coeur nous a conduit à rencontrer le blason de Jacques Coeur. En 500, la découverte de Carignan nous a fait remarquer le blason de la ville. 
Alors oui, les flèches 470 et 420 ne sont pas les mêmes mais en 420, Max ne pourrait pas dire que la cible de la fleche (au sens blason) se découvre pour la première fois.
Répondre
#17
@ Leuc

Je t'invite à relire les exemples de villes de taille moyenne donnés par Max Valentin, SNDP est plus petite, c'est un point comme Dabo et comme Golfe-Juan.

Et dans le cadre de cette piste on rencontre bien la cible d'Apollon avant la 420 car elle se situe sur le trait Gérardmer - Carignan.
Répondre
#18
L'IS PC TEAM décrypté dit : POUR TROUVER LA LIGNE DE MIRE, L'OUVERTURE EST LE BON GUIDON
Cette IS est interessant pour confirmer un COEUR=BOURGES pour un usage sur le titre de la 470
mais MAX nous dit aussi :
Montrerni trop ni trop peu:

Du coup, en plus de la 470, il serait tentant de vouloir exploiter cette IS pour une énigme "du milieu". Bien sur, il suffirait de considérer le TANPR de la 560 et hop...
MAIS
  • Par l'usage explicite d'une flèche (comme en 470), c'est la 420 qui semble la candidate idéale.
  • La méthode de cryptage de cet IS est partagé avec un autre IS "VENU DE L'ILE D'ELBE, IL Y DEBARQUA" qui semble aussi s'utiliser en 420 (même cryptage // IS pour même énigme ?).  
Sur le vocabulaire, on trouve assez facilement :
Citation :Le guidon est à lame, de la forme du cran de mire (visée ouverte) ou circulaire, à trou, logé dans un tunnel (visée fermée). Il est placé à son extrémité avant du canon
On appelle :
  • LIGNE DE MIRE : Droite allant du centre de la hausse (située en arrière du canon) au guidon.
  • LIGNE DE VISÉE : Droite théorique allant de l’œil du tireur au point visé en passant par les instruments de visée.
  • VISUEL : Partie centrale noire de certaines cibles.
  • VISER : Action qui consiste à faire correspondre la ligne de mire et la ligne de visée, c’est-à-dire, aligner le visuel, les instruments de visée et l'œil, dans le but d’orienter l’arme pour que le projectile arrive au centre de la cible.

On peut noter le rapprochement entre "visée ouverte du guidon à lame" et "L'OUVERTURE EST LE BON GUIDON", mais aussi et surtout le fait que la partie centrale noire de certaines cible s'appelle un VISUEL !! Si on regarde le visuel de la 420, encore une fois, la coïncidence est troublante (ce "soleil noir" serait-il un VISUEL, image du blason la flèche).

On a maintenant 3 bonnes raisons (madit, cryptage, visuel) de vouloir utiliser l'IS en 420 mais le contexte géographique (GF, IS TDF) ne nous aide pas.

MontrerMais Max avait prévenu ::

J'envisage une solution simple (peut être trop simple, d'ailleurs) :
On aurait une IS qui s'appliquerait en 470 et en 420.
En 470, on sait que le titre sert à la fin de l'énigme et l'IS concerne le titre donc par mimétisme, en 420, nous devrions utiliser l'IS à la fin de l'énigme.
En 470 nous sommes au Sud Ouest et en 420 nous sommes au Sud Est.
En 470, le titre nous incite à régler l'orientation d'une règle, l'IS (qui n'est pas dans le livre) nous inviterais plus tard à prolonger au dela du guidon (jusqu'à Carignan). Toujours, en miroir, l'IS en 420 serait-il là pour, en dehors du livre, nous inviter à passer après la 420 de GF au dela du guidon=l'ouverture (et rejoindre Cherbourg).
En conséquence, l'IS justifierait une grosse partie de la construction du X centrale sur la carte (qu'il ne faudrait pas tracer car "pas dans le livre" mais INDIQUERAIT ces 2 déplacements inter-enigmes)

Partagez vous mon analyse ?
Répondre
#19
Si on se contente de l'IS au premier degré, on a la confirmation du fonctionnement de la vision par l'ouverture, autant dire pas grand chose.
Il est vrai qu'un code relie 2 IS différentes mais je ne me contenterais pas seulement de dire ça.

Il s'agit du code ALMISEFORU, c'est à dire toutes les voyelles de l'alphabet (sauf le Y) associées chacune à une consonne.

Imaginons que Max Valentin souhaitait utiliser les notes de musique pour former ce code : DO RE MI FA SOL LA SI.
Et en fait UT RE MI FA SOL LA SI pour rester cohérent avec les énigmes.

Voyelles : UEIAO
Consonnes : TRMFSL

Il y a une consonne de trop, on sort le T.

UEIAO
RMFSL

Il ne reste plus qu'à produire un code qui sonne bien :

AIEOU
LMSFR
ALMISEFORU.

L'interprétation est que l'IS du guidon aurait une deuxième lecture musicale.

La confirmation vient tout de suite car guidon se rapproche de Guido et de la main guidonienne et la ligne de mire peut se lire la ligne de Mi Ré.

[Image: Main%20guidonienne.PNG]

Mais le pouce de la main guidonienne c'est justement Mi Ré, avec Ut au bout du pouce.

En 560 on part de Cherbourg = C = Do = Ut.

On peut imaginer que plus loin dans la 560, le parcours nous amène à passer par 2 lieux commençant par un E (pour Mi) et par un D (pour Ré).
Ça donnerait à l'IS un peu plus d'intérêt. Et d'ailleurs pourquoi pas Ré la blanche elle même ?


Mais ça laisse une question en suspens : pourquoi utiliser un code musical avec l'IS confirmant Golfe-Juan ?
Eh bien pour le moins Golfe-Juan = G = Sol = Soleil Wink
Répondre
#20
Pour donner une illustration :

Le trait qui passe par le centre de Bourges et Vézelay passe aussi par Epinal et Darney.
Ce serait bien une ligne de Mi Ré.
Répondre


Atteindre :