Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Barycentre - Pourquoi Vezelay?
#1
Hello,

Voici une vieille piste que j'ai abandonné. A vous de voir si cela vous intéresse ou non.

Le barycentre tombe proche de Vézelay (La je ne vous apprends rien).  Mais savez vous que Vézelay est très intéressant géographiquement?

[Image: kcnd.png]
Répondre
#2
Il y a de l'idée 035
Répondre
#3
Le problème du barycentre, ça n'est pas de le trouver, GeoGebra fait ça tout seul et très bien ! 😉 Par contre, en partant d'un point, arriver à trouver 10 points affectés de 10 masses, correspondant à 10 villes rangées dans l'ordre alphabétique, je veux bien qu'on me montre comment faire...
Répondre
#4
(2020-06-15,07:01)miam a écrit : Le problème du barycentre, ça n'est pas de le trouver, GeoGebra fait ça tout seul et très bien ! 😉 Par contre, en partant d'un point, arriver à trouver  10 points affectés de 10 masses, correspondant à 10 villes rangées dans l'ordre alphabétique, je veux bien qu'on me montre comment faire...

Il me semblait avoir vu un "défi de miam", dans la partie mini chasses, sur la détermination d'un barycentre de 10 villes prises dans l'ordre alphabétique, avec la même pondération que dans l'énigme 580.

Mais je ne retrouve pas le fil, peut-être a-t-il disparu...

Tout ça pour dire que cette histoire de barycentre comme méthode pour identifier une 11ème ville me seduit depuis longtemps, sans que je parvienne à m'en convaincre totalement

Le barycentre non pondéré tombe pas loin du point lumière de l'autoroute du soleil
Le barycentre pondéré tombe encore moins loin de Vézelay : commune présente sur le chemin de compostelle passant par Bourges en 470

Les seuls éléments qui me permettent de justifier la recherche d'un barycentre en 580 sont :

- en 470 : avoir une charade en 11 lettres : dont la 11ème "en fin" "est l'inconnue", invitant à chercher une 11 ème ville....

- en 470 : avoir Roland qui nous vient d'ANGERS et en éventuelle "Clé de passage" d'avoir "ROLAND LE PREUX" dont un anagramme est "PONDERER LA LUX" = ce qui nous inviterait une fois le barycentre non pondéré trouvé (vers la commune de Château-Renard, proche du point lumière identifée en 470), d'appliquer les coefficients de pondération pour identifier VEZELAY

- en 580 l'analyse du titre "LE BON SENS, C'EST LE SENS DU CONTRESENS ET INVERSEMENT" : si j'ai bien le contresens dans le décryptaque des villes, il me manque le "inversement" (à moins que la lecture des lettres de notation anglaise des notes de musique dans le sens inverse de notre lecture habituelle soit le premier contresens à prende, mais je n'en suis pas convaincu) ; ce "inversement" je le retrouve avec l'idée d'une circulation "circulaire" d'une villle à l'autre dans un sens ou dans l'autre, c'est le bon sens puisqu'on arrivera à destination quoiqu'il arrive ; mais du coup ce cercle de circulation il lui manque un centre qui dans cette énigme ne peut pas être Bourges et invite à chercher cette 11ème ville (l'autre méthode serait la suite, après J il y a K, mais je n'ai jamais cru à cette hypothèse ; en plaçant la A=0 en fin de liste, l'auteur a, pour moi, fermé la possibilité à toute suite)

(- je passe sur le jeu de mot avec "Baryton" que j'ai du mal à vraiment relier)


Est-ce que selon vous ces éléments sont suffisants à considérer l'identification du barycentre comme ce qui est attendu dans la 580 ? et donc à identifier VEZELAY en 580 (après l'avoir entrevue en 470, et avant de la revoir peut-être en 560) ?

Le "défi de miam" dans ses premières propositions me confirmait que la construction d'une telle énigme était possible, mais la construction qui consisterait à faire découvrir à la fois le point lumière (approximativement certes) et un autre lieu après pondération est-elle envisageable ?
Répondre
#5
(2020-06-30,13:47)Aurel34 a écrit : Il me semblait avoir vu un "défi de miam", dans la partie mini chasses, sur la détermination d'un barycentre de 10 villes prises dans l'ordre alphabétique, avec la même pondération que dans l'énigme 580.

Mais je ne retrouve pas le fil, peut-être a-t-il disparu...


Effectivement défi annulé par manque de participation (seul Leuc a été récompensé pour son effort).
Les chercheurs semblent avoir autant d'imagination dans ce domaine qu'ils en ont pour imaginer une supersolution sortant un peu des sentiers battus 055


Pourquoi un barycentre en 580 ?
Réponse par une autre question : quelle est la lettre généralement utilisée pour désigner un barycentre ?

Pourquoi coefficienté ?
Il me semble qu'on ne va pas les chercher très loin les coefficients...


Un autre argument fort en faveur de Vézelay est l'ETERNITE (530 / IS).
Répondre
#6
(2020-06-30,14:13)zarquos a écrit :
(2020-06-30,13:47)Aurel34 a écrit : Il me semblait avoir vu un "défi de miam", dans la partie mini chasses, sur la détermination d'un barycentre de 10 villes prises dans l'ordre alphabétique, avec la même pondération que dans l'énigme 580.

Mais je ne retrouve pas le fil, peut-être a-t-il disparu...


Effectivement défi annulé par manque de participation (seul Leuc a été récompensé pour son effort).
Les chercheurs semblent avoir autant d'imagination dans ce domaine qu'ils en ont pour imaginer une supersolution sortant un peu des sentiers battus 055


Pourquoi un barycentre en 580 ?
Réponse par une autre question : quelle est la lettre généralement utilisée pour désigner un barycentre ?

Pourquoi coefficienté ?
Il me semble qu'on ne va pas les chercher très loin les coefficients...


Un autre argument fort en faveur de Vézelay est l'ETERNITE (530 / IS).

Bravo à Leuc pour sa construction !!!

Pour les coefficients, on ne vas pas les chercher bien loin c'est sûr. Et pour l'éternité ça fonctionne bien comme confirmation.
C'est plus que j'essaye de m'ôter ce doute, si cela est possible dans cette chasse (sans avoir trouver la chouette), sur le recours au barycentre dans cette 580, par des éléments antérieurs au décryptage plus que postérieurs (confirmation ...)

Le barycentre est noté G classiquement, en référence au centre de Gravité, mais on a déjà un G, c'est Gérardmer = SOL = 6.
Ca pointe Gérardmer pour la suite, mais est-ce que ça nous donne vraiment une indication préalable pour s'intéresser à cette méthode d'identification/décryptage ?
Répondre
#7
(2020-06-30,14:31)Aurel34 a écrit : Pour les coefficients, on ne vas pas les chercher bien loin c'est sûr. Et pour l'éternité ça fonctionne bien comme confirmation.
C'est plus que j'essaye de m'ôter ce doute, si cela est possible dans cette chasse (sans avoir trouver la chouette), sur le recours au barycentre dans cette 580, par des éléments antérieurs au décryptage plus que postérieurs (confirmation ...)

Le barycentre est noté G classiquement, en référence au centre de Gravité, mais on a déjà un G, c'est Gérardmer = SOL = 6.
Ca pointe Gérardmer pour la suite, mais est-ce que ça nous donne vraiment une indication préalable pour s'intéresser à cette méthode d'identification/décryptage ?

Pour moi l'ETERNITE, le chemin de Compostelle et le barycentre coefficienté sont des indices laissés sur notre chemin pour nous inciter à utiliser Vézelay dans la 560. Mais si on passe à côté on n'est pas coincé pour autant. De fait le barycentre ne sera pas lui-même alimenté par d'autres indices. J'ai peur que ton doute persiste.
Répondre
#8
(2020-06-30,15:25)zarquos a écrit : J'ai peur que ton doute persiste.

Au moins jusqu'à la 520... Dodgy
Répondre
#9
(2020-06-30,14:13)zarquos a écrit : Effectivement défi annulé par manque de participation...
Pourquoi coefficienté ?
Il me semble qu'on ne va pas les chercher très loin les coefficients...
Ah mince, je n'avais pas remarqué l'annulation du défi, dommage ! (mais bon, il y avait pas mal de mini chasses dans le même temps)

@Aurel34 : Pour l'histoire de pondéré ou pas : 
Si j'avais à choisir, je dirais pondéré. 
D'abord, comme zarquos pour la présence des chiffres associés aux villes et aussi pour l'équilibre des contraintes que le barycentre pondéré propose (en gros placer I et J et le concepteur a une bonne liberté pour C et B et une totale liberté sur A).
Par contre le non pondéré me semble le plus "naturel" pour celui qui accorde de la valeur à des pistes comme "ARNOUX" (d'ailleurs cela me fait penser que je voulais essayer la technique du carton et du fil a plomb).
Répondre
#10
Citation :Réponse par une autre question : quelle est la lettre généralement utilisée pour désigner un barycentre ?

Je ne sais pas si cela vous semblera pertinent mais le nom de la fonction m'interpelle aussi ( G=bar(.......) ).
Si je remonte l'Aube à contresens, il y a peut-être une confirmation avec Bar / aube...
Et un peu plus hasardeux, il y a aussi mon parcours précédent de Bourges A Roncevaux.

Enfin bref, quand on veut se convaincre, on trouve toujours quelque chose  Wink
Répondre


Atteindre :