Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Cryptographie dans la 520
#1
Je lance un nouveau sujet pour ceux qui comme moi pensent que le texte de la 520 est chiffré et qu'il y a un texte clair à en extraire. Un indice pourrait être le mot "intervalle". On rencontre précédemment la notion d'intervalle avec le thème de la musique, et notamment avec la main guidonienne. Sur la main guidonienne, on lit les notes en spirale. Je me demande alors si on ne devrait pas lire le texte de la 520 en spirale. Il faudrait le disposer de manière intéressante. Hors titre et hors signes de ponctuation, il fait 299 caractères. C'est là que je vois pour la première fois un élément intrigant dans cette énigme : si on considère que Eux = "caractères", on peut imaginer que la première ligne "entre eux, il n'y aurait que deux intervalles" nous incite à prendre un caractère sur trois. On obtient alors 100 caractères (Entre eux, il n'y aurait ... ) , que l'on pourrait placer sur une grille 10x10 :


E R U L Y R T E U N
R L S I E I T I E A
C E I A J B N O A L
A T A Q T S N E U E
I L O E T D N R P I
Q T E I L E R E L E
E C T A I R L S L D
S O E U R R P L O R
O E E P R M A R T A
D ' O N R E E B S R
 
Je ne m'attendais pas à tomber sur un texte clair à ce stade (ce serait un jeu bien trop facile pour la 520). Il faudrait vraisemblablement retravailler cette séquence. Si on place les caractères en spirale dans la grille 10x10, cela donne en spirale concentrique :

E R U L Y R T E U N
S N E U E I L O E R
T A I R L S L D T L
Q T P R M A R S D S
A C E E E B T O N I
T E E R R S A E R E
A E O N O ' D U P I
L L R O L P R R I T
A E R E L I E T Q I
O N B J A I E C A E



Et en spirale excentrique (car le "doute" pourrait consister à ne pas savoir dans quel sens disposer les caractères) :

E U R R P L O R O E
O O E T D N R P I E
S L C E I A J B Q P
D I A T E U N N T R
L E E R E R R O E M
S U I Y L U L A I A
L E T I E I S L L R
R N S T Q A T A E T
I A T C E E L E R A
R S B E E R N O ' D


Donc à ce stade rien de concluant malheureusement.



 
Répondre
#2
Juste une remarque en passant : Personnellement, j'aurai viré l'apostrophe de la liste des caractères.
Répondre
#3
Hello,

Avant tout, attention à faire tourner ta spirale conformément à la main guidonienne dans ce cas : tu pars d'en haut à gauche, et tu descends au démarrage, tu ne pars pas vers la droite.

L'idée est très bonne en tant que telle, mais elle se heurte à un écueil : tu retiens des caractères spéciaux dans ton exemple qui te permettent de faire 100 caractères, mais c'est soit tout, soit rien, pas une sélection qui t'arrange.

1er cas : je compte tout avec les espaces > Ne fonctionne pas
2ème cas : je ne compte que les caractères (incluant les caractères spéciaux) > Ne fonctionne pas
3ème cas : je ne conserve que les caractères sans caractères spéciaux > Ne fonctionne pas non plus, tu n'as que 98 caractères.

Enfin, cette technique se heurte selon moi à la réalité du CDC qui met un sacré coup dans la tête de cette technique en 520.

Sh4d,
Répondre
#4
(2020-06-25,06:29)Schliemann a écrit : Je lance un nouveau sujet pour ceux qui comme moi pensent que le texte de la 520 est chiffré et qu'il y a un texte clair à en extraire.

plutot d'accord avec le fait que le texte soit chiffré.

Je serais supris qu'il faille utiliser une grille 10x10 la technique  étant, je pense, déja employée auparavant. Une variante est toujours possible mais je pense que l'auteur a utilisé différente méthodes, pour varier les plaisirs.

L'idée de départ est sympa meme si je rejoins les critiques précedentes sur le choix des characteres. Juste une idée de variante a la volée, peut-etre faudrait-il au contraire s'interesser aux caracteres dans les intervalles, et lire en creux.


Je suis a peu pret certain cependant qu'il n'est pas possible d'obtenir quelque chose d'intelligible, sans rajouter une étape  dans la démarche, étape obtenue dans une énigme précédente. Ceci afin d'eviter de court-circuiter la resolution de la chasse.  Cela ne veut pas dire qu'il n'y a pas une faiblesse dans l'édifice qui soit exploitable.
Répondre
#5
Pour rajouter un bémol, il me paraît statistiquement très improbable que tu obtiennes une grille de 10x10 intelligible avec un texte aussi long. Il aurait fallu, outre un génie de conception, avoir une certaine dose de chance pour avoir des mots disponibles qui te permettent d'obtenir un bon résultat, lisible, sachant qu'en plus tu fait tourner les lettres en forme de spirale, ce qui complexifie très fortement l'alignement des astres dont tu as besoin pour avoir quelque chose d'intelligible.
Répondre
#6
Bonjour Schliemann,

Pour ma part, je suis également convaincu que la 520 donne un texte en clair. En regardant le texte "de haut", celui-ci est trop travaillé pour être "innocent". Je pense même que c'est assez "simple" par rapport aux autres énigmes puisqu'on a déjà les méthodes de cryptage, il faut enchainer les bonnes et dans le bon ordre. 

Les lettres de la 1ère phrase "Entre eux..." pourraient facilement se calquer sur "Ut Queant laxis" et le "Sera infligé" sur "Sanct Iohannes". On doit pouvoir faire un acrostiche...

Dans DOUTe, en remplaçant le Do par Sol on obtient "SOLUT-" (en remplaçant par FA on a FAUTe...).
En tous cas, la "portée m'appelle", cette homophonie est évidente car parfaite et invite largement, comme le reste du jeu, à se servir des notes de musique..

J'ai l'intuition qu'il faut faire une grille comme la tienne, dans laquelle il faudrait s'attacher à bouger, comme une rotation sur elle-même, en réfléchissant les intervalles soit par rapport au placement des strophes, soit avec le nombre de pieds (en 7/5 ?)...

Je suis très mauvais en cryptologie mais voici les éléments que j'utiliserais : les méthodes de la 580 et de la 500, la solmisation, la clé de fa ou celle de sol, et pourquoi pas utiliser des morceaux trouvés dans la chasse qui nous feraient remplacer une lettre par une autre (comme dans l'IS des 3 RDV...).

Qu'en dites-vous ?
Répondre
#7
Petites réactions/

Remplacer le DO de DOUTE par SOL ou FA, pourquoi pas, mais il ne serait pas pertinent de laisser de côté le UT de ce même mot.

Quant à la notion de portée, même la dimension" musicale de la chasse m'attire également, il me semblait que le CDC V1 ne mentionnait pas de portée dans la consigne laissée à Michel Becker. A vérifier !
Répondre
#8
Une portée oui, introduite par une clef de sol pas forcément.
Cf => https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...552&page=5
(avancer dans les pages, il y a plein de visuels de la 500)
Répondre
#9
Attention, je ne propose pas de solution, juste des choses qui me sautent aux yeux.

Pour le UT, en effet, sauf si la clé de cryptage autorise de laisser des parties non décodées - ce que je crois - et on peut très vite voir apparaître des mots.

L'utilisation de la main Guidonnienne me parait évidente dès lors qu'on a travaillé sur les clés musicales auparavant et celle-ci comporte des intervalles ainsi que des demi-intervalles. Or dans l'hexacorde, le passage se fait différemment en fonction que l'on utilise la clé de Sol ou la clé de Fa. https://fr.wikipedia.org/wiki/Solmisation

Il y a une clé là-dedans, et ce n'est pas du capillotractage, combien d'énigmes nous parlent de ABCDEFG et de UtLaRéDoSolSiMi ?
Ne nous parle-ton pas de Clé dès la 600 ?
N'y a-t-il pas une clé de Sol dans le visuel de la 500 (et un morse) ?
Mais est-ce celle dont on a besoin pour décrypter la 520 ? Celle de FA ? 

Je regrette d'être vraiment nul en crypto...

(2020-06-28,16:47)zarquos a écrit : Une portée oui, introduite par une clef de sol pas forcément.
Cf => https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...552&page=5
(avancer dans les pages, il y a plein de visuels de la 500)

Non cela peut-être une clé d'autre chose, tout comme la clef de la 600 n'est pas nécessairement une clef Bénarde.
Tout dépend du tracé que l'on fait avec les 10 villes et de l'interprétation qu'on rapporte à cette clé.

En tous cas elle est cachée sur un Navire Noir Perché cette clé...
Répondre


Atteindre :