Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Clé SF
#1
Music 
Le fait d'imaginer le pire pour GTI m'a un peu troublé. 
C'est grace aux conseils de GTI de reprendre les décryptages primaires que j'ai pu avancer certaines hypothèses dont celle qui suit. 
Je gardais cela depuis un bon moment, j'espère que cela intéressera certains d'entre vous :
La révélation de la soirée est une lecture alternative de l'énigme 600 qui défend la lecture "clé SF" et une métrique sur le texte de l'énigme.


Grace à l'association des 10 chiffres élémentaires aux lettres A-J, on décrypte :
BDI,J. DF,F. CFD. BJ. HJ. EA,B. BC. E. DC,B. CDI,B. BAB,H. BE. CD. FB. BCG,J. BIG,D. BE. BG. BJD,B. B. BGH,C. BC. E. 
138,9. 35,5. 253. 19. 79. 40,1. 12. 4. 32,1. 238,1. 101,7. 14. 23. 51. 126,9. 186,3. 14. 16. 193,1. 31. 167,2. 12. 4.
On a donc une suite de nombres décimaux.

Ensuite on doit utiliser un tableau périodique des éléments pour obtenir (en gras, les élements qui se répètent):
La Cl Es F Se Ca C He S U Ru N Na V I Re N O Ir P Er C He
(Comme les chiffres associés forment des nombres, les éléments associés forment des mots)
LA CLE SF SE CACHE SUR UN NAVIRE NOIR PERCHE

Si on applique de nouveau l'association "lettres <=> chiffres" sur les motifs répétés, alors  : CHE => 2+7+4 = 13; Si on étend notre correspondance "lettres <=> chiffres" à tout l’alphabet (code A0) alors N vaut aussi 13
Premier résultat : Cette répétition (période) de 13  évoque (confirme) le ROT13 que l'on a sur SF ou sur NA, VI, RE.
On peut aussi calculer l'A0 du reste de la phrase :
LACLESFSECA => 75
CHE                   => 13
SURU                => 75
N                        => 13
NAVIRE              => 63
N                        => 13
OIRPER             => 75
CHE                   => 13
On obtient une structure équivalente aux rimes de la charade 530  avec le même défaut en 5 ème ligne (les sommes correspondraient au son final de chaque vers 530):
ge   75
in    13  
ge   75 
in    13 
che 63  NAVIRE (*)
in    13 
ge   75 
in    13

Tout cela conduit à s’intéresser à la phonétique et à découvrir que le son de la rime "in" est [ɛ̃]
La rime recherchée en "ge" correspond à [ʒ] et le son (qui se cache) “che” est représenté par [ʃ] qui correspond à la lettre latine supplémentaire Esh ou “s long”. Pendant la renaissance (XVI ème siècle), une réforme italienne proposait un alphabet latin à 33 lettres (intégrant Esh, Ej et oméga) !! On ne conservera que la séparation entre I et J et entre U et V.
Dans cette lecture, le “s long” est une clé de l’énigme. Du s long, il est resté l’emploi du f en complément du s (dit rond). Ce qui fournit la lecture de “la vérité, en vérité” comme lapalissade dont l’erreur de l’épitaphe se base lui aussi sur la confusion entre S et F

*: Un navire est un bateau destiné au transport sur mer; Pour éviter le chavirage du navire (ou en 530), il s’agit de corriger L’ARRIMAGE (la rime age) => 11+0+17+17+8+12+0+6+4= 75 !!
Répondre
#2
(2020-06-30,21:36)leuc a écrit : On peut aussi calculer l'A0 du reste de la phrase :
LACLESFSECA => 75
CHE                   => 13
SURU                => 75
N                        => 13
NAVIRE              => 63
N                        => 13
OIRPER             => 75
CHE                   => 13
On obtient une structure équivalente aux rimes de la charade 530  avec le même défaut en 5 ème ligne (les sommes correspondraient au son final de chaque vers 530):
ge   75
in    13  
ge   75 
in    13 
che 63  NAVIRE (*)
in    13 
ge   75 
in    13

Bravo c'est joli!
Répondre
#3
(2020-07-01,09:57)vifsorbier a écrit : Bravo c'est joli!
Merci ! j'apprécie le compliment.
NB : Amis de la clef (SF), n'hésitez pas non plus à critiquer cette lecture;
L'idée de ce partage est aussi de voir si cette lecture résiste à la critique.  034
Répondre
#4
Moi je suis content que tu confirmes le Rot13... C'est pour moi l'élément clef (<--- t'as vu : élément !) de cette énigme.

Maintenant, le coté numérologie, j'ai beaucoup de mal à y adhérer en règle générale, c'est pour moi une usine à générer des coïncidences...
Répondre
#5
(2020-07-02,06:45)miam a écrit : Moi je suis content que tu confirmes le Rot13... C'est pour moi l'élément clef (<--- t'as vu : élément !) de cette énigme.
Maintenant, le coté numérologie, j'ai beaucoup de mal à y adhérer en règle générale, c'est pour moi une usine à générer des coïncidences...
@miam : merci pour ces retours

Sur le ROT13 : je dois avouer que si on accorde du crédit à cette lecture alors effectivement le ROT13 que l'on trouve entre les couples de lettres (SF, et ceux du mot NAVIRE) se trouve conforté (un peu comme le fait le morse du visuel 500 vis à vis d'un code 2424...). Et faire apparaitre une répétition, une périodicité dans cette énigme reste "dans le contexte".

Sur la numérologie : effectivement, je pense que nous sommes nombreux à tenter de rejouer des codes (comme on ré utilise la mesure) à longueur de la chasse et le A0 est souvent utilisé un peu partout (et surtout beaucoup trop). Pourtant si il est un endroit qui est légitime pour l'exploiter, c'est bien la 600. On sort d'une 580 qui découvre les briques élementaires que sont les chiffres. Il y a en 600, tout un jeu autour de l'association (somme) d'éléments. Et puis il y a le résultat : que les répétitions d'éléments chimiques donnent le même résultat, ok; Que les restes de la phrases coupés donc en 4 bouts donnent 3 fois le 75 et place le 63 à la place  de la rime en ache (530), cela devient gros, non ? Après j'avoue que je ne suis pas assez calé pour calculer cette probabilité mais si une bonne âme peut me renseigner...  Tongue
Répondre
#6
Pour les probas, je vais laisser quelqu'un d'autre s'y coller, j'ai trop peur de me planter ! 007

Un autre truc sur la clef SF, que je n'ai pas vu souvent sur les forums, c'est la règle de la 500. Si on ne garde que les 2 premières lettres, RÈ, comme le titre l'invite à le faire, on a :
  • R E = 18 5 en A1
  • 18 5 = S F en A0
Répondre
#7
Il semblerait que cette lecture est une antériorité. L'inventeur serait Sun Li. Il est important de rendre à César ce qui appartient à César. 
D'une manière générale, il est probablement impossible en 2020 de proposer un décryptage inédit. De même il me semble impossible de retrouver la première mention de chaque décryptage. Donc toutes mes excuses à Sun Li si mon post la embarrassé. 
Je pense que sa (cette) façon de lire la 600 est très intéressante et offre une forte cohérence pour la clé SF.
Amitiés
Répondre
#8
Voici les deux causes principales qui m'on incité à tout reprendre depuis le début sur la 600 et à m'intéresser aux répétitions: 
  • GTI : voir le post suivant. Il avait raison, bien sur !
  • Puymasit (alias UPSA2): pour sa contribution en 600 et en particulier ce passage qui m'a intrigué au plus haut point :
Citation :...Tabous !
Pour être totalement honnête, je me dois de préciser que plusieurs tabous ne m'ont pas permis de révéler certains points, parfois capitaux, de la 600. Ils se déclinent comme suit :
– La métrique de la phrase décodée,
– La rime en « ache » de « se cache » de la 530 peut dorénavant être corrigée via un mot en « age ». Ce point étant potentiellement explosif, je ne m'y attarderai pas,
...

zarquos rappelait que MAX n'était pas le plus grand fan de du cryptage alphanumérique. C'est un fait mais c'est ce même MAX qui en fait l'usage en 600 donc si il y a un lieu où cette technique semble légitime et quite à la réserver à une énigme.
Citation :
Citation :QUESTION No 45 DU 1999-02-17
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: SUPERSOLUTION
QUE DES MOTS AVEC CONTRACTION, DONC, SE COMPTENT PARFOIS COMME UN MOT, PARFOIS C OMME DEUX ET CE, D'UNE MANIERE PUREMENT ALEATOIRE ? TROUVEZ-VOUS CELA ELEGANT ?
--------------------------------------------------------------------------------
JE NE PUIS VOUS DIRE SI C'EST LE CAS POUR LA CHOUETTE OU NON. CETTE RESERVE (INDISPENSABLE !) FAITE, IL EST DE TRADI TION POUR LES CRYPTOGRAMMES, EN FRANCAIS MAIS AUSSI DANS LES AUTRES LANGUES, DE NE PAS TENIR COMPTE DES ELISIONS, CONTRA CTIONS, ETC. CE QUI NE SERAIT PAS ELE- GANT, CE SERAIT DE PASSER D'UNE TECHNI- QUE A L'AUTRE AU SEIN D'UNE MEME ENIGME, SANS RAISON. MAIS JE CROIS QUE LE CRYPTA GE ALPHANUMERIQUE N'A DE TOUTES FACONS RIEN D'ELEGANT. IL FAUT L'UTILISER POUR CE QU'IL VAUT, MAIS NE PAS EN ABUSER. VOILA CE QUE JE PENSE. J'ESPERE AVOIR REPONDU AMITIES-- MAX
Répondre
#9
Hors sujet, désolé par avance, mais le rappel de l'approche de Puymasit en 600 me ramène à une autre de ses contributions.
La solution de la 470 -( l'enchaînement des Charles ) est assez décoiffante, mais je ne suis pas certain qu'elle réponde finalement à "mon tout".
Je vais cogiter un peu plus sur ce développement.
Répondre
#10
(Il y a 2 heures)lolo34 a écrit : Hors sujet, désolé par avance, mais le rappel de l'approche de Puymasit en 600 me ramène à une autre de ses contributions.
La solution de la 470 -( l'enchaînement des Charles ) est assez décoiffante, mais je ne suis pas certain qu'elle réponde finalement à "mon tout".
Je vais cogiter un peu plus sur ce développement.
@lolo34 : je t'encourage dans cette voie. Suivre une logique SUD-SUD me semble aujourd'hui plus adapté qu'un choix "à la célébrité" (Col d'Ibaneta). 
Ce qui semble plus complexe est que l'approche de Puymasit incite à rechercher une anecdote historique bien précise dans les énigmes. Cela change l'image que l'on peut s'être fait de la chasse. C'est assez exigeant mais cela apporte beaucoup.    017
Répondre


Atteindre :