Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Des monuments aux morts
#1
Je trouve que des monuments aux morts pourraient faire des sentinelles tout à fait acceptables.

L'aspect potentiellement militaire des sentinelles n'aura échappé à personne et ce n'est pas l'introduction du Père Méhus qui va contredire cette idée (car pour moi le spot n'a jamais changé) :

Tu vas sans doute avoir à faire ton service militaire très bientôt => évocation directe.
Quoi qu'on en dise l'armée est une bonne école => nouvelle évocation.
Lorsque tu seras en paix avec toi-même => les monuments aux morts sont un message de paix.
Souviens-toi de ce que je te racontais => les monuments aux morts sont là pour se souvenir.
Fouille ta mémoire => monuments commémoratifs.

D'ailleurs il existe une association de 1887 qui s'appelle le Souvenir français :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_Souvenir_fran%C3%A7ais

On peut prendre un exemple assez sympa à Ronchamp, au Square du souvenir et de la Résistance.

On y trouve un momument dédié à chaque guerre : 1870-1871, 1914-1918 et 1939-1945.
https://fr.geneawiki.com/index.php/70451...ux_guerres

[Image: 450px-70451_-_Ronchamp_Monument_70-71.JPG]

[Image: 441px-70451_-_Ronchamp_Monument_14-18.JPG]

[Image: 800px-70451_-_Ronchamp_MM_39-45_Entier.JPG]

Dans la 650 on a un acrostiche "DAT" complété par "E" en 520, soit "DATE".

On sait aussi que le passage en revue peut se faire sur place, or si on regarde sur l'obélisque (monument au mort concernant la guerre 1870-1871), on s'aperçoit qu'on a des dates à 2 chiffres en face des noms :

[Image: 450px-70451_-_Ronchamp_Ob%C3%A9lisque_Face_1.JPG]

[Image: 430px-70451_-_Ronchamp_Ob%C3%A9lisque_Face_2.JPG]

71, 74, 75.
Par exemple si on prend les deux premières lettres des noms on aurait pour 74 et 75 "DE LA".

Bref, c'est un type de sentinelles qui mérite largement d'être exploré Cool
Répondre
#2
En phase avec ton propos, cela donnerait également une référence indirecte à la pelle : pelle = fossoyeur = morts. Cela rappelle également cette idée pas association d'idées.
Répondre
#3
Tout à fait.
Répondre
#4
Je suis tombé recemment sur une série de monuments commémoratifs autour de Rezonville-Vionville. En terme visibilité, entre les monuments, c'est assez bluffant (un exemple avec google streetview depuis le premier sur la d103a ).
[Image: marslatour.png]
Cela collerait bien avec une piste d'Ockham évoquée ici
Le décryptage 71721075 est d'ailleurs très sympa et permet de trouver une DATE (acrostiche 650-520) : 16 Aout (228 jours sur 365), date de la bataille de Mars-La-Tour 
Si ce n'est pas la solution, c'est une belle référence à égaler ou dépasser...
Répondre
#5
C'est un coin intéressant en effet, on trouve pas mal de monuments avec une vue assez dégagée :

   

L'avantage des monuments c'est de rester dans le domaine militaire (*) tout en offrant quelque chose à passer en revue sur place = une ou plusieurs inscriptions.

Et nous sommes toujours en Moselle Smile

(*) Et aussi d'éviter l'écueil des guerres mondiales trop contemporaines... magnifique !
Répondre
#6
Chose amusante : à l'est de Rézonville il y a la forêt domaniale d'Ars-sur-Moselle.

Or rappellera que Rot13(NEF) = ARS... c'est d'ailleurs le seul truc potable qu'on peut faire avec le Rot13 ^^

Et il y a des choses intéressantes dans ce coin :

   

[Image: ob_b07507_groupe-fortifie-driant.jpg]

La Moselle est décidément une région très riche en entités militaires et chargée en histoire !
Répondre
#7
La carte de la zone ?

   

   

   

Ça aurait de la gueule en tout cas Heart
Répondre
#8
C'est très intéressant effectivement car les monuments aux morts sont d'excellents gardiens de la mémoire et de surcroît, madito-compatible puisqu'il s'agit de cénotaphes et non de tombes. Elles seraient un bon point d'ancrage pour porter sa pelle et refermer la blessure d'une terre Lorraine que Maurice Barrès définissait comme " Sacrée ".
Répondre
#9
Un article intéressant avec un contexte historique, une liste de monuments et des photos en grand format :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Monument_a..._en_France

Rézonville, Vionville mais aussi Spicheren (bataille de Forbach-Spicheren) sont clairement les coins les plus intéressants.
Je ne serais franchement pas surpris que les sentinelles se cachent là-dedans ou pas loin, elles ont toutes les qualités requises.
Répondre
#10
C'est fou tout ce qu'on peut trouver à Spicheren, tout proche de la frontière, des monuments et des blockhaus comme s'il en pleuvait :

   

Sans oublier la Croix du Souvenir Français.

Impressionnant... il y a vraiment de quoi faire !


La carte IGN de l'époque :

[Image: institut-geographique-national-ign-3612o...medium.jpg]
Répondre


Atteindre :