Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
La Rosse et le Cocher : et si c'étaient eux ?
#1
J'ai toujours trouvé assez décevantes les explications que j'ai pu lire ou trouver au sujet de la Rosse et du Cocher.

La Rosse comme opposé de l'étalon, pourquoi pas, mais quelle utilité dans la chasse et quelle articulation dans l'énigme ? Si le pied est bien la mesure, quelle utilité d'avoir cette opposition (d'ailleurs le pied de 33 cm a été trouvé bien avant cette opposition) ?. L'identité du cocher n'étant pas importante, la piste Delambre ne fonctionne pas non plus. Enfin, la rosse et le cocher forme un tout indissociable : or, ce n'est pas le cas, me semble-t-il, avec l'étalon et la constellation. 

QUESTION No 41 DU 1995-11-11
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: ROSSE/COCHER
PEUVENT ILS ETRE UNE SEULE ET MEME ENTIT E... INDISSOCIABLES DONC..! MERCI.
--------------------------------------------------------------------------------
OUI ILS SONT INDISSOCIABLES. ILS FOR- MENT UNE ENTITE DANS LA MESURE OU LE COCHER DE DESCENDRA PAS DE SON VEHICULE ET QUE LES CHEVAUX Y RESTERONT ATTELES. AMITIES -- MAX



Je suis assez persuadé en revanche, et encore plus depuis la publication du CDC, que l'énigme était faite pour fonctionner sans visuel. Du coup, la référence aux étoiles pour se repérer et désigner une direction me semble incontournable. Il me semblerait logique donc que la Boussole serve à indiquer le Sud (en désignant la constellation de l'hémisphère sud) et que donc la Rosse et le Cocher marquent le nord d'une façon ou d'une autre (via la Constellation du Cocher - souvent évoquée ? Mais que faire alors de la Rosse ?). Bref, y a comme un flou je trouve !

Sauf que, par hasard ce matin, je suis tombé sur un truc très intéressant dans un Almanach de 1902 (absolument génial par ailleurs : le bouquin est une véritable encyclopédie du savoir diversifié ! Une plongée rafraîchissante dans l'exigence culturelle et de langage de cette époque... et qui fait aussi le charme de cette chasse d'ailleurs... Passons). 

Il me semble ne jamais avoir rien noté à ce sujet (je ne vois rien sur Wiki Chouette notamment), du coup je me disais que ce serait intéressant de partager cette trouvaille ici.

Il existe un autre Cocher astral, mais bien caché celui-là. Il s'agit de l'étoile Alcor, qui est rattachée à la Grande Ourse mais quasi invisible à l'oeil nu (elle était utilisée comme test d'acuité visuel pour recruter les archers de Charles Quint et Ghensis Khan). Pour quelle raison ? L'étoile est cachée par Mizar, un des chevaux du Grand Chariot, le cocher étant juste à côté de ce 2eme cheval.

Ce cocher caché me semble très intéressant à plusieurs titres : 
- la Grande Ourse est la constellation majeure de l'hémisphère Nord et sert de véritable boussole céleste pour identifier les points cardinaux
- Mizar peut être assimiler à un cheval fourbe, éclipsant le cocher du chariot de la vue de tous. Il fait donc pour moi une belle rosse.
- On aurait là 2 entités intimement liées : Alcor et Mizar
- On pourrait retrouver (mais ça reste pour moi très hypothétique à ce stade !) la Grande Ourse en 560. La Grande Ourse est aussi appelée le Septentrio de son nom latin (les 7 boeufs), qui a donné naissance au Septentrion, synonyme du Nord. Cela pourrait représenter une passerelle possible entre ces énigmes.   

J'essaie du coup de réfléchir à l'incidence possible pour identifier très précisément la CI ou l'astuce pour utilise la mesure, car je doute encore pour ma part qu'il s'agisse simplement du cercle de périmètre 33 cm pour le pied. 

Et pour le plaisir de la plongée dans le passé : 
   
Répondre
#2
Citation :Je suis assez persuadé en revanche, et encore plus depuis la publication du CDC, que l'énigme était faite pour fonctionner sans visuel.


Je n'ai pas compris ce qui te faisait disait dire ça... Il y a bien un visuel demandant une boussole dans le CDC, non ?
Sinon, joli post, très agréable et instructif ! Merci.
Répondre
#3
Une rosse indissociable d'un cocher = un cheval indissociable d'un humain = un centaure?

Je partage ton avis sur le fait que rosse et cocher, ainsi que boussole d'ailleurs, ont un rapport avec les constellations. Pour ma part, considérer la rosse comme l'opposé de l'étalon, ce n'est pas joli (j'ai peut être tort mais je n'aime pas, chacun ses goûts!).
D'autant plus que j'aime bien l'idée que la 530, avec BOURGES, donne une sorte de petit "mode d'emploi" pour les premières énigmes. Le "mes 2nd et 3ème cherchant leur chemin", deuxième item, pourrait correspondre à la deuxième énigme, et donc être un clin d'oeil à l'orientation par les étoiles. J'ai gardé cette thématique car j'utilise pour le moment la mesure planétaire que j'ai honteusement volée à Zarquos. J'aurai aimé le trouver moi-même car j'aime beaucoup cette astuce!
Répondre
#4
Trimégiste> J'ai consacré un article à Polaris ( l'Etoile polaire), il y a pas mal de temps. J'avais remarqué que les position relatives du Cocher, de la luminosité et du W de la boussole en 780 pouvaient évoquer la constellation du Cocher, Polaris et Cassiopée (dont la forme caractéristique est un W)
La 470 offre également des éléments troublants. D'abord ce simple fait que Polaris est à 470 années-lumière de la terre. Ensuite, que la luminosité de la 470 soit dans le prolongement de la garde de l'épée.
Or, tous les observateurs du ciel savent que la ligne formée par le prolongement des étoiles alpha et bêta de la grande Ourse se nomme la ligne des gardes.
Cette ligne se prolonge donc sur Polaris et c'est un moyen facile de la repérer en identifiant d'abord les 7 étoiles de la grande Ourse.

Notons que B(êta) G(rande) OURSE est constituée des lettres de BOURGES.

Ton article évoque aussi l'Etoile double Alcor de la grande Ourse qui signifie épreuve en arabe et que connaissent tous les lecteurs de "La comtesse de Cagliostro". Je me souviens que Monglane y a consacré une page :
https://monglane.a2co.org/chasses_et_litterature.htm
Leblanc projette la constellation de la grande Ourse sur les 7 abbayes de l'actuelle Seine Maritime, une par étoile.
La position relative d'Alcor sur le sol Normand correspond à l'emplacement de la borne au trésor. (Ad Lapidem Currebat Olim Regina)
Pas loin de chez moi au Mesnil sous Jumièges près de l'abbaye de Jumièges.

Par contre, j'ignorais que la jumelle de Mizar s'appelait également Cocher.

Amicalement,
Marvinclay
Répondre


Atteindre :