Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
A propos du compas planté dans le N
#11
(2021-06-29,12:05)zarquos a écrit : Un compas planté dans le N de Napoléon peut faire penser au fameux Problème de Napoléon :https://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_de_Napol%C3%A9on
Soit une construction géométrique qui permet d'obtenir le centre d'un cercle, avec seulement un compas.
Certains ont essayé de mettre en application ce problème, notamment avec la piste CIEL (Schlopsy).
Oui, tout à fait, j'avais lu une piste d'alabastrum chez les SH qui montrait un emploi intéressant de la piste CIEL (Schlopsy) pour la 560; Il arrivait à Dijon avec le musée Francois Rude si je me souviens bien.
Le truc c'est que le visuel dispose déjà des symboles des planetes en lien avec le crypto de l'énigme. Le visuel comme illustration des mots de l'énigme 420. Du coup, ma question est : 
le "compas planté dans le N" est-il lui aussi un indice 420 pour la 420  ?(en gros il confirme seulement Napoléon comme point central (que ce soit comme acteur où comme point de part des 559km))
ou bien sert-il d'hyperlien vers ce que l'on a acquis en B ?
(2021-06-29,12:05)zarquos a écrit : Pour ma part j'y vois simplement l'évocation d'un symbole : le cercle avec un point en son centre :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cercle_ave..._centre(on retrouve le Problème de Napoléon à droite de la page)
Et donc le symbole du Soleil (sur le visuel on retrouve le symbole sous la forme de la pupille d'un œil).
Dans ce cas, pourquoi cette mise en scène ? 
  • les symboles des planetes, MV en a déja fait figurer 7 dans le visuel et le soleil a bien un symbole connu et reconnu (le fameux cercle avec un point en son centre commme tu le rappelles)
  • toujours dans cette hypothèse, pourquoi ne pas faire figurer le compas au centre des autres symboles ? (le placement du compas/N était libre d'après le CDC, il se retrouve excentré dans le visuel 420 sans réaction connue de MV)
  • pourquoi compas à pointe sèche (d'après les madits); pour reporter, c'est pratique, pour tracer, ça l'est moins...
NB : dans le CDC v1, il n'y a que la lettre N, pas encore de compas (une contrainte de plus à supporter  Dodgy  ).
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#12
(2021-06-29,13:57)leuc a écrit : NB : dans le CDC v1, il n'y a que la lettre N, pas encore de compas (une contrainte de plus à supporter  Dodgy  ).

C'est vrai mais la 420 du CDC v1 nous fait aller à Dabo donc c'est pas vraiment fiable (comme toutes les bizarreries du CDC v1 liées à Dabo).

Le CDC v2 mentionne bien un compas :

Citation :420
Illustration : les symboles de la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton, et la lettre "N" dans laquelle est plantée un compas.

Si le compas fait son apparition dans la bonne version, c'est qu'il a forcément son utilité.

Quant au placement du compas sur le visuel et la nature de ses pointes on s'en fout un peu en fait.
Même chose pour la pupille de l'œil en fait, c'est juste un ajout de MB.

Mais même dans le CDC v1 la lumière vient du ciel, et le symbole du Soleil n'a jamais été mentionné dans le CDC, de même que celui de Mercure (et éventuellement Vénus). Ces éléments cachés sont forcément importants (amha).
Répondre
#13
(2021-06-29,15:54)zarquos a écrit : Quant au placement du compas sur le visuel [...] on s'en fout un peu en fait.

Il me semble que je serais moins tranché que toi sur cela.  Rolleyes

Citation :QUESTION No 41 DU 1997-04-18
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: Compas de 420
La position de l'ensemble (compas et let tre N) dans le visuel a-t-ele une import ance ?
--------------------------------------------------------------------------------
OUI. AMITIES -- MAX

Position : Lieu où est placée une chose par rapport à un ensemble. (CNRTL)


La question ne porte pas sur le rapport de position entre le N et le compas mais bel et bien sur la position de l'ensemble (lettre/compas) par rapport au visuel.


Cela dit, il est pourtant vrai qu'aucune consigne quant à cette position n'apparaît dans le CDC.
Répondre
#14
C’est vrai que ce madit est de prime abord « questionnant », mais encore une fois, je pense qu’il est en mode : « la question n’étant pas précise, profitons-en pour noyer le poisson. »

Car il y a bien une importance, évidente, dans la position de la lettre N (et du compas qui va avec) : c’est tout simplement qu’elle fait « bande à part » par rapport aux autres symboles… Cela a en effet une importance pour le décryptage.

Si Becker avait peint ce N au milieu des autres symboles, eh bien il aurait répondu différemment…
Répondre
#15
(2021-06-29,15:54)zarquos a écrit : ...mais la 420 du CDC v1 nous fait aller à Dabo...Si le compas fait son apparition dans la bonne version, c'est qu'il a forcément son utilité...
C'est bien tout ces points qui génèrent mon questionnement :
la "lettre N" conduirait à la solution Dabo mais la "lettre N pointée par le compas" conduirait à SNDP. 
Mais pourquoi ? (la question porte d'ailleurs sur les deux parties car aucune des deux ne me semble logique)
(2021-06-29,15:54)zarquos a écrit : Mais même dans le CDC v1 la lumière vient du ciel, et le symbole du Soleil n'a jamais été mentionné dans le CDC, de même que celui de Mercure (et éventuellement Vénus). Ces éléments cachés sont forcément importants (amha).
Là aussi, comme tu le dit, CDC v1 ou pas, la lumière vient du ciel, alors, oui :  Soleil et Mercure cachés sont probablement importants  mais alors, avec ou sans compas du coup... pas simple tout ça...
"Charlot Avricourtois !"
Répondre
#16
(2021-06-29,20:56)leuc a écrit :
(2021-06-29,15:54)zarquos a écrit : ...mais la 420 du CDC v1 nous fait aller à Dabo...Si le compas fait son apparition dans la bonne version, c'est qu'il a forcément son utilité...
C'est bien tout ces points qui génèrent mon questionnement :
la "lettre N" conduirait à la solution Dabo mais la "lettre N pointée par le compas" conduirait à SNDP. 
Mais pourquoi ? (la question porte d'ailleurs sur les deux parties car aucune des deux ne me semble logique)

Ta conclusion (en gras) est forcée, à mon sens si on ajoute le compas dans le CDC v1 on ne pourra pas plus arriver à SNDP.
Et si on enlève le compas dans le CDC v2 on pourra quand même arriver à SNDP.
Etre utile et indispensable sont 2 choses différentes, les IS TDF par exemple sont très utiles mais on peut quand même s'en passer (mais c'était facile vu qu'elles sont en dehors du jeu par définition).
Répondre
#17
(2021-06-29,20:56)leuc a écrit : […] la "lettre N" conduirait à la solution Dabo mais la "lettre N pointée par le compas" conduirait à SNDP. 
Mais pourquoi ? (la question porte d'ailleurs sur les deux parties car aucune des deux ne me semble logique) […]

Je peux te délester du poids de ce tourment Smile : les deux versions conduisent au même point d’impact, qui n’est identifiable qu’en ayant résolu la 500.

En y réfléchissant un peu, l’histoire du compas rajouté me semble intéressante : en effet, avant ce rajout, qu’apportait ce N nu à la résolution de l’énigme ?

Ce n’est pas ce N qui fait trouver Napoléon, c’est le contraire ; c’est en ayant trouvé Napoléon grâce à la phrase décryptée qu’on peut se figurer que ce N est peut-être le monogramme de Napoléon.

Une possibilité serait qu’on puisse identifier ce N au soleil (puisqu’il est associé aux planètes), et donc que cela amène l’idée de centre de rotation, mais ça me parait moche, donc improbable. De plus, Apollon est déjà « là » pour personnifier la lumière, donc le soleil (la lumière vient alors du Ciel et du ciel), et ainsi donner l’idée de tourner autour de lui, évidente grâce au contexte de l’énigme (sauf que je n’y avais même pas pensé jusqu’ici…) : ça c’est beaucoup moins moche.

Ce qui fait que j’ai la vague impression que ce N ne servait pas vraiment dans le décryptage (le compas vient-il brouiller les pistes en lui donnant une réelle « utilité », bien que potentiellement superfétatoire ? D’autant que Napoléon, qui n’est même pas Napoléon mais « l’Aigle », bouge : il ne fait que passer par Golfe-Juan. Difficile d’être un centre de rotation dans ces conditions… Sauf à considérer la stèle.).

Ce n’est pas la première fois que j’ai l’impression que certains éléments des visuels ne servent pas vraiment : ils ont un sens dans le déroulé du décryptage de l’énigme, mais n’ont pas de rôle déterminant dans ce décryptage (je pense par exemple au visuel de la 560, et à divers éléments de la 500, notamment). Évidemment, j’aimerais bien que cela cache quelque chose qui pourrait m’intéresser Smile
Répondre
#18
ici c'est complexe le texte est en deux parties la première se décrypte bien sur en faveur de Napoléon nous avons trouvé son point de chute Gj malgré cela c'est une erreur ! il a en effet posé pieds a terre là, malheureusement la faute pas a moi ! l'ile d'Elbe ne figure pas sur la 989 il est donc impossible de faire un tracé correct
en relation avec les 100 jours, ce N indique qu'il faut absolument recalculer sa route tel un navigateur avec son compas !  le problème majeur c'est de recalculer par rapport a quoi !   Huh
la seconde partie de l'énigme en faveur du prêt de l'arc, est au futur et je ne la vois pas dans mon jeu en relation avec SNDP,  désolé
Répondre
#19
@zarquos : oui, je l'admets ma conclusion était forcée mais disons que cela était fait exprès. Tu as eu le gentilesse de jouer le jeu en évoquant le sens que pouvais prendre ,pour toi, ce compas et cette lettre N. N'y souscrivant pas, cela m'a conduit à essayer de tester les implications de ta solution mais bien sur c'est un peu biaisé comme approche.
@Becarre : merci aussi pour ta proposition. Je n'adhère pas totalement mais là aussi, c'est très enrichissant de comprendre les liens que d'autres chouetteurs peuvent créer. Tu évoquais l'impression que certains éléments du visuel ne servent pas. Une fois restreint aux CDCs, les éléments des visuels sont finalement très peu nombreux. Je doute tout de même que MV ai fait ajouter au compas au CDC(*) pour le plaisir de brouiller les pistes. 
* : toujours dans l'hypothèse que l'on accorde du crédit aux CDCs
Répondre
#20
Pour le brouillage de piste, ce n’est qu’une hypothèse (dans le sens où cela ferait perdre de vue que le N ne sert à rien pour trouver la solution de l’énigme), échafaudée en te répondant. Peut-être que ce N est important, au contraire. Parfois on trouve des choses et on se rend compte plus tard qu’on avait raté des éléments intermédiaires, qui permettent d’arriver de façon bien plus directe à la solution.

Concernant les éléments des visuels, je parle bien entendu de ceux mentionnés dans les tapuscrits.

Par exemple, le visuel de la 560 n’aide pas à sa résolution, il perturbe même. Il a d’ailleurs quelque chose de bizarre, de « forcé » : ce crayon qui fend la mer n’est tout de même pas vraiment naturel. Ça ressemble plus à un rébus qu’autre chose. D’autant plus lorsque la direction du trait est très éloignée de la solution, et que ce n’était pas la même sur le visuel de la V1 (version pour laquelle on le savait, car « dos au septentrion » était plus précis).

Ah oui, une dernière chose (concernant : « pour le plaisir de brouiller les pistes ») : un certain nombre de changements ont eu pour but de rendre le décryptage plus ou moins aisé, justement. C’est forcément le cas ici, mais dans quel sens ? Pour ce qui est de trouver la solution de cette énigme, ça facilite, indéniablement. Soit, mais est-ce tout ?
Répondre


Atteindre :