Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Cette chère Maître Manceau
#31
(2020-09-10,10:47)crew a écrit : Il ont vendu 70.000 bouquins

Est-ce que MB a vraiment touché quelque chose sur les ventes de livres ? Cf page 21 des Cahiers Secrets : il était prévu que MB recupère un % des ventes et aussi 5 francs de l'heure sur les revenus du serveur Minitel 3615 MANYA, mais "aucune modalité n'a été respectée". En tout cas je suis à peu près certain que MB n'a rien récupéré sur le minitel.

Par contre MB a récupéré de la tune sur la vente des Cahiers Secrets (environ un millier d'exemplaire, et d'autres exemplaires vont sans doute sortir), et aussi sur la chasse du Mystère de l'Eventail. Mais c'est de bonne guerre pour l'un et normal pour l'autre.
Répondre
#32
Un co-auteur qui ne touche rien du tout sur une vente de livres ? Mouaif...
Répondre
#33
Et si on demandait à MV ?

Citation :QUESTION No 5 DU 1995-12-21
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: FINANCEMENT DE LA CHOUETTE
POUVEZ VS NOUS DIRE COMMENT A ETE FINANC E L ACHAT DES MATERIAUX POUR FABRIQUER LA CHOUETTE-----ELLE VAUT DITES VOUS PLUS D UN MILLION DE FRANCS---- IL FAUT DONC LES AVOIR.......... LE JEUX MINITEL ET LES LIVRES N ONT ILS PAS POUR BUT DE ''FINANCER'' EN REALITE L OPERATION ?? MERCI----GIRONDIN33
--------------------------------------------------------------------------------
LA CHOUETTE A ETE INTEGRALEMENT FINANCEE PAR MICHEL BECKER, SUR SES DENIERS PRO- PRES. LES LIVRES ET LE MINITEL NE FINAN- CENT PAS LE REMBOURSEMENT DE CET INVES- TISSEMENT. BECKER TIRE SIMPLEMENT PRO- FIT DU BATTAGE MEDIATIQUE QUI A ETE FAIT AUTOUR DU JEU POUR CE QUI EST DE SA NO- TORIETE ET DE SON IMAGE, CE QUI VAUT BIEN PLUS QU'UN MILLION DE F. AMITIES -- MAX
Répondre
#34
Il ne répond pas à la question des droits d'auteurs. Il dit juste que les livres ne financent pas l'investissement.
Répondre
#35
(2020-09-10,14:30)crew a écrit : Il ne répond pas à la question des droits d'auteurs. Il dit juste que les livres ne financent pas l'investissement.

Justement MB explique dans les Cahiers Secrets p 21 la répartition des droits d'auteur :
10% sur les 20000 premiers exemplaires.
12% sur les 20000 exemplaires suivants.
14% au-delà.
1/3 du total pour MV et 2/3 pour MB "afin de compenser une partie de mon investissement".

On peut faire un rapide calcul : 70000 exemplaires à 100 F l'exemplaire ça donne 7 000 000 F.
Droits d'auteur : 200 000 F  + 240 000 F + 420 000 F = 860 000 F.
2 /3 pour MB : 573 333 F.

Dépenses de MB : 713 461 F.
Remboursement théorique de l'investissement : 80% !!!

On voit bien qu'il y a un os et que les modalités théoriques n'ont pas été respectées.
"Suivaient toutes les modalités dont aucune n'a été respectée".
Répondre
#36
Le plus grave dans tout cela, ce n'est pas ces histoires de gros soussous dans la popoche ou pas.

C'est que l'on a une chasse à la chouette illustrée par des têtes de hiboux et une facture de chouette en or intitulée "trophée hibou"...

Se payerait-on notre tête ?

Vivement que l'inventeur se fasse connaître que l'on puisse tirer tout cela au clair.

@+
Répondre
#37
Et que la moitié des 15kg d'argent ont disparu au passage  Big Grin
Répondre
#38
Le Hibou d’Or c’est nul commercialement 😁
Répondre
#39
Je suis heureux que mon sujet délie autant les langues, et fasse apparaître des documents que je n'avais jamais vus ! 
À ce propos, y a-t-il une version téléchargeable du CDC de Michel Becker ?
Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement,
Et les mots pour le dire arrivent aisément

Nicolas Boileau (Art poétique, 1674)
Répondre
#40
https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...hp?tid=477
Répondre


Atteindre :