Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Non codage
#11
(2020-12-22,21:18)leuc a écrit : Venus Victrix : l'occasion de rappeler l'article de Vifsorbier sur Pauline Bonaparte.

Merci pour cette info que je ne connaissais pas ! Ca peut être utile ...

Bruce.
Répondre
#12
(2020-09-16,18:56)Polaris a écrit : Smile 100 un carré 10 x 10, sinon 100 est l'indice de rendu des couleurs qui correspond à la lumière du jour selon la température de couleur.
Mais le vol de l'AIGLE ou les CENT JOURS semble un bon candidat nous préparant à la 420, est-ce possible que toutes les lumières proviennent d'un seul et unique lieu, avec des nuances (symboles) différentes ?

Smile Suite à un message sur les cent lettres (qui a disparu, dommage!), j'ai recherché de vieilles notes où j'avais fait une grille de 100 carrés (10x10),je l'avais rempli avec les lettres de l'alphabet commençant par A ( donc A=1),la centième case finit par V, en surimpression, j'ai rentré le texte décrypté, les seules lettres correspondantes sont la 45ème: S et la 87ème: I, donc SI, (en espérant que je ne me sois pas trompé, j'ai le tort de ne pas vérifier!)
 
SI, c'est B, c'est BOURGES

D'après BOECE qui a repris la construction de Pythagore, concernant l' harmonie des sphères, l'association jour- planète-et note donne pour 
                            SI: vendredi et VENUS, ce qui me contrarie, évidemment, puisque le 1er mars 1815 est un mercredi  MERCURE ,à qui Pythagore attribut DO .

Le 18 juin 1815 est un dimanche: SOLEIL, LA
 
J' ai refais la grille en code A=0, là, je trouve la 26ème: A, la 30ème: E, la 65ème: N, la 79ème: B et la82ème: E, donc : A E N B E dont je ne sais pour le moment pas quoi faire!!!
Tout ça est à vérifier, et n'a peut-être aucune utilité!
par contre, le D manquant ( D' y ) n'est-il pas pour nous dire révolution en jours ou d'attirer l'attention sur le jour de Y ( 18 juin ) lettre de la secte pythagoricienne symbolisant la croisée des chemins, ce carrefour où il faut faire le bon choix, erreur sur la carte de FERRARIS qui à contribué à l'avènement de l'AIGLE BLESSE à WATERLOO. 

A moins que  D: DO: MERCURE!
Comme il s'agit de révolutions, il faut se méfier, les notes ont aussi été attribuées différemment aux planètes en fonction de leurs distances TERRE-LUNE et peut-être aussi en fonction de leur révolution autour du Soleil, comme dans l' énigme, je vais chercher!
Répondre
#13
Smile La grille 10x10 refaite en code A=0, mais sans placer le A ( puisque A =0 ), commence donc par B et finit par Z.
L' unique lettre coïncidant avec une lettre du texte 420 décrypté est la 54ème : E de CENT.
E: MI vaut 4, de EPERNAY
Dans la gamme de PYTHAGORE, de BOECE et selon CICERON : SATURNE.
Je remarque quand même que le 6ème mot est bien AIGLE ( 470 )
Répondre
#14
(2021-03-28,19:38)Polaris a écrit : Smile La grille 10x10 refaite en code A=0, mais sans placer le A ( puisque A =0 ), commence donc par B et finit par Z.
L' unique lettre coïncidant avec une lettre du texte 420 décrypté est la 54ème : E de CENT.
E: MI vaut 4, de EPERNAY
Dans la gamme de PYTHAGORE, de BOECE et selon CICERON : SATURNE.
Je remarque quand même que le 6ème mot est bien AIGLE ( 470 )

En 470 mon décryptage me donnait AUTUN
Mon 6ème= chemin = flèche qui vise le jour ( des cent jours) et mon septième n'est qu'un noeud pour lier les chiffres romains V et X , à C qui au retour (car il s'agit du retour de l'AIGLE ) me donne XV, donc 15ème jour des cent jours, l' AIGLE était à AUTUN. 

54ème mot de la 470 est EST, le E est peut-être seulement l'abréviation de EST, c'est pas folichon comme trouvaille, mais je ne vois pas, pour le moment de lien avec ETERNITE!
Répondre
#15
Bonjour à tous !

Voici mon explication au non-codage du V de “AVANT” et du N et du T de “CENT”.

Lorsque MV a codé son texte, il s’est rendu compte du problème créé par Mars et Mercure qui partagent la même initiale. Il a donc décidé de faire correspondre la lettre M à la planète Mars et à ses 687 jours de révolution, et a donc éliminé les deux planètes situées entre le Soleil et la Terre : Mercure mais aussi Vénus, “dégât collatéral” en quelque sorte. Son plus petit nombre devenait donc 365, qui met tout de suite la puce à l’oreille du chercheur. Cette explication rejoint celle donnée en début de fil mais en y ajoutant une considération plus… terre à terre, si je puis dire !

Concernant le mot CENT, je me réfère à ce madit :

Citation :QUESTION No 48 DU 2001-09-27
--------------------------------------------------------------------------------
TITRE: 420
LE FAIT QUE LE T DE CENT ET LE V DE AVAN T NE SOIENT PAS CRYPTES DE AL MEME MANIE RE QUE LES AUTRES PARTIES CODEES DU TEXT E (ALORS QU'ILS AURAIENT PU L'ETRE),A T IL UNE IMPORTANCE? AMTIES SEVERINE
--------------------------------------------------------------------------------
J'AI DIT QUE LE "C" ETAIT UN COUP DE POU CE AUX CHERCHEURS.. C'EST TOUT CE QUE JE PEUX DIRE (AUCUN COMMENTAIRE POUR "V"!) AMITIES -- MAX

MV s’excusera ensuite (« PARDON, JE PARLAIS DU MOT "CENT" ») de ce que je considère comme un lapsus révélateur. À mon sens, il n’a pas codé le mot CENT pour nous rappeler la 470 et son “Mon Sixième vaut cent” = C, et par ce moyen nous donner un coup de pouce pour penser à multiplier notre fraction de jour sidéral par la vitesse de la lumière, représentée par cette lettre c.

Mais Piribou, moi je n’ai jamais eu besoin de ce coup de pouce pour penser à utiliser la vitesse de la lumière, j’avais compris cela après 2 jours de chasse, gnagnagna…  ;)

Ces modestes explications me semblent en tout cas coller aux madits : pour AVANT “pas le choix”, pour CENT “coup de pouce”.

À bientôt ! • Piribou
Répondre
#16
Ben oui nous avons une paire d'énigmes (cf Théorème de Schliemann) qui travaillent ensemble pour déterminer la lumière.
c la célérité de la lumière dans le vide et c'est d'ailleurs à cette vitesse qu'Apollon tire sa flèche, on n'en attend pas moins d'un dieu.
Et aussi 100 mots dans la 470 et 100 lettres dans la 420.

Et aussi 100 patates ^^

[Image: 100patates-les3fr%C3%A8res.gif]
Répondre
#17
(2020-12-22,21:18)leuc a écrit : Le V est aussi celui qui a le gout du laurier en 470; V de Victoire avant et V de Vénus ici.
Venus Victrix : l'occasion de rappeler l'article de Vifsorbier sur Pauline Bonaparte.

C'est une référence tout à fait intéressante et pertinente !

Mais puisque le V non codé nous fait tant parler de Vénus sans qu'on la voie (ni par sa période de révolution ni sur le visuel), cela évoque l'Arlésienne d'Alphonse Daudet, et donc la "Vénus d'Arles" (qui est aussi une Vénus victrix, tenant une pomme comme la Vénus pour laquelle Pauline Bonaparte a posé) :

   

La Vénus d'Arles aurait significativement contribué à la réputation de beauté des arlésiennes, inspirant plusieurs auteurs et en particulier Alphonse Daudet. En outre, bien que faisant partie des vestiges du théâtre antique d'Arles, elle ne se trouve pas à Arles mais au musée du Louvre, au grand dam des arlésiens. Cela renforce la dimension "beauté dont on parle mais qu'on ne voit pas".

Alors, quel intérêt pour Max de nous amener à la Vénus d'Arles ? Pas uniquement de faire un lien astucieux avec la période napoléonienne via Pauline Bonaparte. Je pense en fait que c'est pour confirmer le lieu où tombe la flèche, et que c'est pour cette raison qu'il y a un compas sur le visuel : il existe un deuxième lieu depuis lequel il faut calculer 559 km vers le point de chute de la flèche, ce qui lève tout doute sur la position de ce point de chute.

Ce deuxième lieu pourrait ainsi être Arles (après tout, le théâtre antique d'Arles était dédié à Apollon, peut-être a-t-il déjà tiré une première flèche depuis ce lieu avant de perdre son arc et de se déplacer à Golfe-Juan).

Le point commun situé à 559 km d'Arles et de Golfe-Juan, c'est Saint Nicolas de Port (et ce n'est pas Dabo). Cela conforte cette solution pour le point de chute de la flèche (et donc le choix du pied mercurien). Cela pourrait aussi expliquer le N du visuel sur lequel est planté l'une des pointes du compas : le N de Nicolas, à partir duquel on identifie deux droites de même longueur.

Arles présente d'autres intérêts (chemin de Compostelle + départ d'une verticale très intéressante Arles / Rochemaure / Nuits St Georges / Arc-en-Barrois / Carignan). Son théâtre antique, ainsi que l'Arlésienne de Daudet (c'est son adaptation au théâtre qui a déclenché l'usage de l'expression "arlésienne"), nous préparent peut-être à l'importance du théâtre dans l'énigme suivante (Hernani).
Répondre


Atteindre :