Note de ce sujet :
  • Info
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Sancte Iohannes
#1
J'ai lu sur le wiki de Piblo, que le coeur de Roland pourrait se trouver à Aix la Chapelle, proche de Charlemagne ... Tentons alors de prendre le bon le chemin, RONCEVAUX - AACHEN (trait rouge)

On remarque alors que l'orthogonale à ce trait passant par Carignan 08 (trait bleu), arrive beaucoup plus précisèment à DABO (quitte à faire un fausse piste, autant la rendre élégante) 

Continuons, car il existe un autre Carignan, Carignan de Bordeaux ... Par un exercice inverse (que j'avoue ne pas justifier), traçons parallèle à Carignan 08 - DABO passant par Carignan de Bordeaux ... (trait orange)

Puis traçons l'orthogonale à ce trait passant par Carignan de Bordeaux (trait jaune) ... bon ok, cela revient à tracer une parallèle à RONCEVAUX - AACHEN    

Et maintenant, à 560606 mesures de Carignan de Bordeaux, sur cette droite, nous arrivons pile poil ... 

A Saint Jean de Luz ... qui pourrait justifier d'apercevoir un morse mais surtout l'utilisation de l'hymne à Saint Jean ... 

Vos avis ? 
Vos Madits ?

Truc marrant, le trait jaune frole FONTAINEBLEAU
Répondre
#2
Ton idée rejoint les conclusions de ma récente relecture à froid de la 470, lecture volontairement basique et utilisant tous les éléments du texte et du visuel + le CDC (comme si je n’avais jamais entendu parler de ces histoires de Charles et de Louis et de chemins de Compostelle…)

 
La charade nous donne A RONCEVAUX. C’est à peu près clair. C’est étrange pour un lieu puisque RONCEVAUX aurait suffi.
Le visuel confirmé par le CDC nous donne une épée. L’épée est en rapport avec RONCEVAUX et ce n’est donc ni Joyeuse ni Excalibur.
A partir de là on peut en déduire qu’il manque une pièce pour faire un triptyque, et que cette pièce (évoquée dans le CDC) n’est autre que ROLAND, possesseur de l’épée et personnage directement lié à RONCEVAUX puisqu’il y serait mort dans la bataille (IS : ça s’est passé en 778).
L’expression que j’ai souvent entendu « ROLAND A Roncevaux » devient éclairante.

La charade donne donc bien A RONCEVAUX, et l’énigme nous indique de voir la lumière par l’ouverture. Donc si je me retourne vers Bourges j’entrevois la solution.
Mais alors pourquoi le titre, d’une façon totalement redondante en apparence, nous précise que « ce n’est le bon chemin que si la flèche vise le cœur » ? On avait déjà compris qu’il fallait viser BOURGES, le nombril et le cœur, donc pourquoi insister lourdement ?

Sachant que l’élément à trouver en lien avec la charade et l’épée était ROLAND, quel est ce cœur ?

Certains ont trouvé LAON (anagramme de OLAN), mais LAON est plutôt très éloignée de la visée RONCEVAUX/BOURGES.
En revanche le cœur physique de ROLAND se trouverait selon la légende à Aix la Chapelle. Cette source semble difficile à trouver même avec des moyens modernes.
Reste le cœur symbolique. Référence plus facile à trouver puisqu’elle est dans la chanson de Roland, la fiancée de ROLAND, AUDE , meurt aussi à Aix la Chapelle lorsque Charlemagnes lui annonce la mort de ROLAND. (Aude est aussi évoquée par Victor Hugo en passant). On ne sait pas grand-chose d’elle si ce n’est les circonstances de sa mort.
 
La solution se construirait alors ainsi :
1/ la 470 fait référence à la mort de ROLAND et pas à la bataille
2/ il faut donc bien trouver RONCEVAUX, lieu de cette mort, mais ce n’est pas tout
3/ la solution se trouve dans la direction de BOURGES depuis ce lieu
4/ « si la flèche vise le cœur » = la direction exacte est le cœur du personnage découvert, ROLAND, soit AUDE (pas le département mais son amour). (ou alternative : le lieu où se trouve son cœur physique)

Solution : la direction précise depuis RONCEVAUX est Aix la Chapelle.
 
L’inconvénient de cette solution est qu’elle semble invalider BOURGES comme visée précise. D’un autre côté, comme BOURGES est le guidon général, difficile qu’elle soit toujours un guidon précis d’énigme en énigme, d’autant que la 470 est une des dernières énigmes construites en partant de la cache et que BOURGES est probablement utilisée précédemment (dans le sens de la construction de la chasse) comme guidon précis (560).

L’avantage de cette solution est que la direction RONCEVAUX/AIX est très proche de la visée RONCEVAUX/BOURGES (7mm du pâté), d’où la nécessité d’utiliser le titre comme outil de précision. L’autre avantage de cette solution est qu’elle utilise tous les éléments connus aujourd’hui (texte et visuel CDC) sans extrapoler et sans interprétations multiples sujettes à caution. Elle explique la A devant RONCEVAUX et la redondance des deux visées. Enfin elle relie de façon logique deux événements par une ligne, la mort de ROLAND et celle de AUDE. Bon le thème de la mort, je dois dire, est assez sinistre. Sinon on peut y préférer le thème de l'amour évoqué ailleurs sur ce forum.

Le titre seul comme indice de visée aurait à mon avis complexifié les choses. Alors que « par l’ouverture tu verras la lumière » donne une approximation suffisante pour ne pas avoir à chercher un cœur aux quatre points cardinaux depuis RONCEVAUX.
 
Bon j’avoue je n’ai pas encore cherché d’infirmation dans les MADITS… donc c’est du brut de décoffrage.
Répondre
#3
YEn exploitant la piste Aix La Chapelle, on va y revenir en 560 et encore en 650. Car ce sont les conjurés qui trahissent notre confiance dans l’aiguille. Cette IS confirme selon moi que Cherbourg Hernani est le bon chemin. En le suivant on passe bien par la pointe de l’Aiguille, mais s’il on va trop loin, on finit à Hernani et on se fait trahir par les conjurés.

Et ensuite, même si cela tombe à l’eau en se basant sur le CDC, j’avais toujours vu les 3 conjurés sur le visuel de la 650. Bras dessus bras dessous en train de comploter pour nous amener aux BSM ...

Ça collait plutôt bien car en 560 on découvre Hernani, pièce qui se déroule essentiellement en Espagne dans le titre et cette énigme finit vers la nef, donc Vraisemblablement dans le Nord est, sur les terres de prédilection de Charlemagne, plutôt vers Aix La Chapelle.

D’ailleurs, beaucoup de libertés  de MB ont été débattues depuis la publication du CDC ... mais l’ajout de 4 personnages pourtant non mentionnés me choque 1000 fois plus qu’une clef de sol sur une portée musicale ... 

D’où sortent ils ???
Répondre
#4
(2020-10-11,21:07)Askillex a écrit : YEn exploitant la piste Aix La Chapelle, on va y revenir en 560 et encore en 650. Car ce sont les conjurés qui trahissent notre confiance dans l’aiguille. Cette IS confirme selon moi que Cherbourg Hernani est le bon chemin. En le suivant on passe bien par la pointe de l’Aiguille, mais s’il on va trop loin, on finit à Hernani et on se fait trahir par les conjurés.

Et ensuite, même si cela tombe à l’eau en se basant sur le CDC, j’avais toujours vu les 3 conjurés sur le visuel de la 650. Bras dessus bras dessous en train de comploter pour nous amener aux BSM ...

Ça collait plutôt bien car en 560 on découvre Hernani, pièce qui se déroule essentiellement en Espagne dans le titre et cette énigme finit vers la nef, donc Vraisemblablement dans le Nord est, sur les terres de prédilection de Charlemagne, plutôt vers Aix La Chapelle.

D’ailleurs, beaucoup de libertés  de MB ont été débattues depuis la publication du CDC ... mais l’ajout de 4 personnages pourtant non mentionnés me choque 1000 fois plus qu’une clef de sol sur une portée musicale ... 

D’où sortent ils ???

Aussi bien le coeur à Aix est une fausse piste Wink 
Quant à Hernani, j'ai toujours oscillé entre vraie et fausse piste et rien ne me convainc vraiment que ce soit l'une plutôt que l'autre... Ce qui me fait pencher pour l'instant vers la vraie piste est l'idée suivante, très pragmatique : pour que tout le monde ait la même solution (même angle, même longueur des traits, bref, même parcours indiscutable aboutissant à un seul résultat), il est nécessaire que tout le monde vise la même direction depuis Cherbourg. Or à part Hernani, je ne suis convaincu par aucune des autres directions proposées (enfin celles qui sont publiques).
Par exemple l'une de mes premières idées spontanées de direction à la lecture de l'énigme étaient de frôler les côtes d'un trait de crayon (on est limite sur l'utilisation de la carte comme un outil mais comme les côtes sont tangibles ça peut passer). Le problème de ce genre de méthode, c'est que personne ne va trouver exactement le même résultat à la fin.
Répondre
#5
Quand MV dit, mais sache que tu seras trahi, il ne nous dit pas que c’est l’aiguille qui nous trahit ... ni même que nous devons essayer d’échapper à la trahison ...
Répondre
#6
(2020-10-11,21:33)Treize a écrit : Quant à Hernani, j'ai toujours oscillé entre vraie et fausse piste et rien ne me convainc vraiment que ce soit l'une plutôt que l'autre... Ce qui me fait pencher pour l'instant vers la vraie piste est l'idée suivante, très pragmatique : pour que tout le monde ait la même solution (même angle, même longueur des traits, bref, même parcours indiscutable aboutissant à un seul résultat), il est nécessaire que tout le monde vise la même direction depuis Cherbourg. Or à part Hernani, je ne suis convaincu par aucune des autres directions proposées (enfin celles qui sont publiques).
Par exemple l'une de mes premières idées spontanées de direction à la lecture de l'énigme étaient de frôler les côtes d'un trait de crayon (on est limite sur l'utilisation de la carte comme un outil mais comme les côtes sont tangibles ça peut passer). Le problème de ce genre de méthode, c'est que personne ne va trouver exactement le même résultat à la fin.

Excellent raisonnement 041

J'ai d'ailleurs poussé l'idée d'Elseware de filtrer les aides de Neptune possibles jusqu'au maximum et le résultat a été donné ici :
https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...8#pid24688
https://www.zarquos.net/ultima-forsan/do...eptune.jpg

Il ressort que les 2 possibilités les plus convaincantes sont justement Hernani et celle qui frôle les côtes (dont la Pointe du Roc et l'île de Ré), l'une passe par Rennes et l'autre passe par Nantes... et sa devise Wink
Répondre
#7
(2020-10-11,21:43)Askillex a écrit : Quand MV dit, mais sache que tu seras trahi, il ne nous dit pas que c’est l’aiguille qui nous trahit ... ni même que nous devons essayer d’échapper à la trahison ...

Là je comprends mieux. Ca tient carrément la route vu comme ça !
C'est une bien meilleure explication en tout cas que de supposer qu'à un moment indéterminé  de la chasse quand le texte dit Nord il faut comprendre Sud !!! là ça relève plus de la devinette.
Répondre
#8
Petite parenthèse ...

Max est clair sur le fait que le TANPR ne nous éloigne pas du Nord

La nef est sur ce trait à priori ...

Par ailleurs les sentinelles sont proches de la cache ... donc le là de la 650 aussi !

Alors comment la prophétie a t elle pu évoquer une chouette au sud de Bourges ???

Soit le là de la 650 est très loin du TANPR ?
Soit la chouette est à une quinzaine de km Max de Bourges ? 😁
Répondre
#9
(2020-10-11,21:45)zarquos a écrit :
(2020-10-11,21:33)Treize a écrit : Quant à Hernani, j'ai toujours oscillé entre vraie et fausse piste et rien ne me convainc vraiment que ce soit l'une plutôt que l'autre... Ce qui me fait pencher pour l'instant vers la vraie piste est l'idée suivante, très pragmatique : pour que tout le monde ait la même solution (même angle, même longueur des traits, bref, même parcours indiscutable aboutissant à un seul résultat), il est nécessaire que tout le monde vise la même direction depuis Cherbourg. Or à part Hernani, je ne suis convaincu par aucune des autres directions proposées (enfin celles qui sont publiques).
Par exemple l'une de mes premières idées spontanées de direction à la lecture de l'énigme étaient de frôler les côtes d'un trait de crayon (on est limite sur l'utilisation de la carte comme un outil mais comme les côtes sont tangibles ça peut passer). Le problème de ce genre de méthode, c'est que personne ne va trouver exactement le même résultat à la fin.

Excellent raisonnement 041

J'ai d'ailleurs poussé l'idée d'Elseware de filtrer les aides de Neptune possibles jusqu'au maximum et le résultat a été donné ici :
https://www.zarquos.net/ultima-forsan/sh...8#pid24688
https://www.zarquos.net/ultima-forsan/do...eptune.jpg

Il ressort que les 2 possibilités les plus convaincantes sont justement Hernani et celle qui frôle les côtes (dont la Pointe du Roc et l'île de Ré), l'une passe par Rennes et l'autre passe par Nantes... et sa devise Wink

Je dois avouer que dans cette hypothèse la devise de Nantes c'est du lourd...
Répondre
#10
L’autre avantage qu’à la piste qui frôle les côtes est qu’elle forme un angle de 45 degré avec Cherbourg Bourges GJ

Comme le crayon sur le visuel ... et on arrive à Saint Jean de Luz ... sujet de ce post 😁
Répondre


Atteindre :